Menu

Accueil / 24e concours de haïku

En bref

24e concours de haïku

Partagez cette page vendredi 16 octobre 2009

L’ambassade du Japon au Sénégal vient de lancer le 24ème concours de haïku.

La date limite d’envoi ou de dépôt des poèmes des participants à la section culturelle de l’ambassade du Japon est fixée au 1er février 2010 et les prix seront remis aux lauréats fin février.

Dans sa conception, le haïku se veut un court poème traditionnel japonais en trois vers de 5, 7 et 5 syllabes. « Parmi ses caractéristiques fondamentales, il y a une référence à un objet ou à un événement qui évoque une saison spécifique, explique le document. Il décrit la nature et les émotions humaines à travers la saisie instantanée d’une expérience vécue. »

L’ambassade du Japon a organisé le premier concours de haïku au Sénégal en 1979, il y a trente ans. Le haïku est un exemple réussi d’échange culturel entre le Japon et le Sénégal.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "La Casamance, c'est toujours comme la première fois"

    « La Casamance, c’est toujours comme la première fois »

ACTUALITÉS

  • Berlinale 2017 : Alain Gomis remporte le grand prix du Jury
    Berlinale 2017 : Alain Gomis remporte le grand prix du Jury
  • L'Office marocain de tourisme installe à Dakar son premier bureau en Afrique subsaharienne
    L’Office marocain de tourisme installe à Dakar son premier bureau en Afrique subsaharienne
  • Touty Rek : Sama Mouray Fall en a fait une chanson
    Touty Rek : Sama Mouray Fall en a fait une chanson
  • Show d'Ombre Zion au Just 4 You : bête de scène
    Show d’Ombre Zion au Just 4 You : bête de scène
  • Ansou Sané, migrant clandestin au Maroc : partir est-il la solution ?
    Ansou Sané, migrant clandestin au Maroc : partir est-il la solution ?
  • Aïssata Seck : une victoire pour les tirailleurs sénégalais
    Aïssata Seck : une victoire pour les tirailleurs sénégalais

Cherchez dans le répertoire

Top