Menu

Accueil / Chronique des années 1960. Photographies d’Oumar Ly, photographe à (...)

En bref

Chronique des années 1960. Photographies d’Oumar Ly, photographe à Podor

Partagez cette page jeudi 7 mai 2009

Exposition du 7 au 20 mai, Galerie le manège.

Cette exposition présente 60 photographies originales d’Oumar Ly, sélectionnées parmi un fonds de plus de 2000 négatifs, et présentées pour la première fois à Dakar. Ces clichés, pris à Podor entre 1964 et 1972 avec un Rolleiflex 6x6, nous plongent dans l’art du portrait africain.

Comme Malick Sidibé, qui, dans les années 50-60, suivait les jeunes de la nouvelle bourgeoisie de Bamako dans leurs virées nocturnes, Oumar Ly fixe sur la pellicule les nouvelles modes, les gestuelles et attitudes du corps, les poses ostentatoires des habitants de Podor et de sa région. Il décrit l’attachement aux valeurs anciennes pour certains ; et la quête de signes visibles, témoins d’une volonté de marquer sa différence et d’affirmer son appartenance à l’avant-garde pour la nouvelle génération tirant ses modèles de la « ville ».

A côté de la photo du griot   hiératique, du notable portant fier son grand boubou, on découvre l’exubérance des danses modernes, les jeunes yéyés qui exhibent leurs chaussures à bouts pointus, leurs pantalons pattes d’eph et leurs cravates multicolores. A la véracité et à l’aisance des personnages photographiés, à leur dignité et leur grande élégance, Oumar Ly ajoute sont talent de metteur en scène : il compose l’espace, joue avec la lumière, place le décor.

Né vers 1943 à Podor, dans la région du Fouta, Oumar Ly ouvre en 1963 son premier laboratoire, qui devient rapidement le Thiofy Studio, où il continue aujourd’hui d’exercer son métier.

Galerie Le Manège - 3 rue Parchappe – Dakar (proche Novotel)
Du lundi au samedi de 11h à 19h
communication institutfr-dakar.org

Voir aussi

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Les peintures sous-verre, art populaire du Sénégal

    Les peintures sous-verre, art populaire du Sénégal

ACTUALITÉS

  • Eliminatoires pour la Coupe d'Afrique des Nations 2019
    Eliminatoires pour la Coupe d’Afrique des Nations 2019
  • Les ressortissants suisses désormais exemptés de visa pour venir au Sénégal
    Les ressortissants suisses désormais exemptés de visa pour venir au Sénégal
  • Circulation routière : L'Etat augmente les amendes
    Circulation routière : L’Etat augmente les amendes
  •  l'Etat sénégalais économise 500 millions de F CFA
    l’Etat sénégalais économise 500 millions de F CFA
  • Dakar sacrée 3e capitale africaine la plus cool !
    Dakar sacrée 3e capitale africaine la plus cool !
  • Centre culturel et résidence d'artistes de Sinthia.
    Centre culturel et résidence d’artistes de Sinthia.

Cherchez dans le répertoire

Top