Menu

Accueil / Dédicace d’Evelyne Sellés-Fischer

En bref

Dédicace d’Evelyne Sellés-Fischer

Partagez cette page mardi 5 janvier 2010

Le 5 janvier 2010 de 17 à 20 heures à la librairie l’Harmattan, dédicace du roman « La mort, assurément » et du récit « Nour » d’Evelyne Sellés-Fischer.

La mort, assurément : dans l’horreur d’une maison de retraite, « vase clos des morts encore un peu vivants », Jeanne, écrivain, revisite sa vie à partir des photos qui la jalonnent : une vie qui l’accule à une réflexion sur la mort et la non-réponse de Dieu. Tout commence dans la splendeur de Rome, « seul endroit où il doit être doux de mourir » ; dans des lieux magiques où l’on boit « de la citronnade rafraîchie dans des carafes de cristal » ; dans les jardins florentins de la sublime Villa Médicis où résident Lorenzo et Angello… pour conduire au Sénégal, au désert, et dans la crypte de Saint-Benoît sur Loire où la rencontre avec Dieu n’adviendra pas.

Nour : Cette « itinérance » par le biais du souvenir, des petites choses de la vie, de l’enfance, invite au voyage dans un pays regretté trop tôt quitté. Nour, c’est l’histoire du renoncement à « un pays étrange et désormais étranger… ». Nour, l’enfance, perdue aussi. Deux exils dont on ne se remet pas. Nour, « la lumière » dans cette belle langue arabe que je ne parle pas…, la lumière surtout, et les couleurs, les odeurs, les sensations. Nour, c’est une malle qu’on ouvre dans un grenier, dont on sort des choses qu’on avait oubliées. Nour, la vie, le temps, petite madeleine algérienne qui va chercher au fond du cœur ce qu’on ne savait plus.

Infos : 33 825 98 58 / 77 819 74 44

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Le solaire est-il rentable dans les villes du Sénégal ?

    Le solaire est-il rentable dans les villes du Sénégal ?

ACTUALITÉS

  • Nappy : le retour de la crinière
    Nappy : le retour de la crinière
  • Galerie Keur Marie Ganaar : une coopérative d'artisans créateurs
    Galerie Keur Marie Ganaar : une coopérative d’artisans créateurs
  • Joe Ouakam n'est plus : salut l'artiste
    Joe Ouakam n’est plus : salut l’artiste
  • Alun Be : « Je souhaite faire des photos de visage toute ma vie »
    Alun Be : « Je souhaite faire des photos de visage toute ma vie »
  • Dr Marie Dialo, pharmacienne d'industrie : « Développer le pays en créant les ressources »
    Dr Marie Dialo, pharmacienne d’industrie : « Développer le pays en créant les ressources »
  • Dip : une nova du hip hop sénégalais
    Dip : une nova du hip hop sénégalais

Cherchez dans le répertoire

Top