Menu

Accueil / Exposition : « Les tablettes du savoir » par Mamadou Wade

En bref

Exposition : « Les tablettes du savoir » par Mamadou Wade

Partagez cette page jeudi 14 mai 2009

L’artiste Mamadou Wade expose sur les « tablettes du savoir » à la Galerie nationale d’art de Dakar du 6 au samedi 27 mai 2009.

Au total, 45 oeuvres pour faire un flash back sur l’univers de son enfance à l’école coranique où l’apprentissage des versets du livre saint, se faisait et se fait encore sur ces tablettes. Des supports sur lesquels sont gravés des textes, un savoir, les fondements de toute une religion, l’Islam...

Mamadou Wade est de la génération des premiers artistes sénégalais formés sur place à la période des indépendences. À l’age de quinze ans, il fréquente la Maison des Arts du Mali (1959), puis de l’Ecole des Beaux Arts du Sénégal (1960). Quatre années durant, il s’initie aux différentes techniques et disciplines du métier. Diplomé en 1963,
Il met son savoir faire au service de la formation et d’encadrement de nombreuses promotions d’artistes dont Ngalla Cissé, Kalidou Kassé, Mbaye Moké Traoré…

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

ACTUALITÉS

  • La liste des 23 du Sénégal pour la Coupe du monde
    La liste des 23 du Sénégal pour la Coupe du monde
  • Alerte pollution athmosphérique sur Dakar
    Alerte pollution athmosphérique sur Dakar
  • Kédoug'OFF 2018 : la Biennale du Sénégal oriental
    Kédoug’OFF 2018 : la Biennale du Sénégal oriental
  • Décentralisation urbaine, Les Almadies gardent leur standing
    Décentralisation urbaine, Les Almadies gardent leur standing
  • La nouvelle place de l'Europe à Gorée : la provocation de trop ?
    La nouvelle place de l’Europe à Gorée : la provocation de trop ?
  • Khalifa Hussein, un photographe surréaliste
    Khalifa Hussein, un photographe surréaliste

Cherchez dans le répertoire

Top