Menu

Accueil / Karting : On ramène tout à deux catégories !

En bref

Karting : On ramène tout à deux catégories !

Partagez cette page dimanche 7 mars 2010

Le championnat national de karting a vécu sa deuxième journée le dimanche 21 janvier dernier sur le parcours du stade Léopold Sédar Senghor. Désormais on ne parle que Subaru et Rotax en championnat.

En raison des changements apportés sur la formule du championnat, le démarrage de la saison du karting au Sénégal a accusé du retard. Dans la catégorie 2 temps, les moteurs Comer 100cc 20cv refroidis par air ont été remplacé par des Rotax 125cc 21.5cv à refroidissement liquide.

Tandis que la catégorie 4 temps vieillissante a été simplement supprimé. Ces révolutions ramènent le championnat à être couru en deux catégories : Subaru et Rotax.

Cette deuxième journée reportée à cause du début des festivités marquant le Cinquantenaire de l’indépendance du Sénégal a été dominée par Raynard chez les Subaru et Nicholas Thomas chez les Rotax.

C’est le dimanche 7 mars que les pilotes du Chrono Racing Club se retrouveront toujours au stade Léopold Sédar Senghor pour la troisième manche du championnat national.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

ACTUALITÉS

  • Alimentation & Ramadan
    Alimentation & Ramadan
  • Exposition OFF de Dapper à Gorée
    Exposition OFF de Dapper à Gorée
  • La liste des 23 du Sénégal pour la Coupe du monde
    La liste des 23 du Sénégal pour la Coupe du monde
  • Alerte pollution athmosphérique sur Dakar
    Alerte pollution athmosphérique sur Dakar
  • Kédoug'OFF 2018 : la Biennale du Sénégal oriental
    Kédoug’OFF 2018 : la Biennale du Sénégal oriental
  • Décentralisation urbaine, Les Almadies gardent leur standing
    Décentralisation urbaine, Les Almadies gardent leur standing

Cherchez dans le répertoire

Top