Menu

Accueil / Kawat Kamul, une exposition d’Olivier Rebufa

En bref

Kawat Kamul, une exposition d’Olivier Rebufa

Partagez cette page dimanche 4 janvier 2009

« Quel poids (réel, symbolique ou numérique) s’accolerait donc à une photo chargée, fétichée, envoûtée ? Si les sorts et les grigris ont bien une durée limite au temps de leur réalisation, qu’arriverait-il aux photos soumises à ce traitement à la fin de cette action. Perdraient-elles leur image photographique, leurs qualités plastiques, leurs charges argentiques, leur définition numérique ? », telle est l’interrogation qui accompagne les flashs d’Olivier Rebufa sur la potentialité magique de la photographie.

Mais il fallait d’abord que les objets s’incarnent, se « chargent », pour que les œuvres du photographe assument la densité de ce questionnement. « Kawat Kamul » est l’intitulé de son exposition prévue au Complexe culturel Léopold Sédar Senghor de Pikine du 4 janvier au 4 février 2009.

Né à Dakar (Sénégal) en 1958, Olivier Rebufa vit et travaille actuellement à Marseille (France).
Photographe et céramiste au regard voilé, il a fait sienne l’utilisation de la supercherie, visuelle et affective.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • En vidéo, balade dans le Sine Saloum

    En vidéo, balade dans le Sine Saloum

ACTUALITÉS

  • Mobilisation pour nettoyer la baie de Hann : le public répond présent
    Mobilisation pour nettoyer la baie de Hann : le public répond présent
  • Desserte Dakar-Banjul, Dakar Dem Dikk et GTSC entrent dans la danse
    Desserte Dakar-Banjul, Dakar Dem Dikk et GTSC entrent dans la danse
  • Bankuba Art : l'atelier d'art plastique qui illumine Tambacounda
    Bankuba Art : l’atelier d’art plastique qui illumine Tambacounda
  • « Lettre à papa : aveux et confidences » : le premier roman de Fatouma Diallo
    « Lettre à papa : aveux et confidences » : le premier roman de Fatouma Diallo
  • Air Sénégal SA : l'état fait le choix de l'expertise française
    Air Sénégal SA : l’état fait le choix de l’expertise française
  • Sidya Ndaté Yalla, une vie d'honneur et de courage pour le Brack du Walo
    Sidya Ndaté Yalla, une vie d’honneur et de courage pour le Brack du Walo

Cherchez dans le répertoire

Top