Menu

Accueil / Le Clan du Destin émigre

En bref

Le Clan du Destin émigre

Partagez cette page vendredi 21 novembre 2008

Après le succès des représentations de la pièce, « le Clan du Destin » par la compagnie Les Gueules Tapées, en mars dernier, l’œuvre revient sur les planches en cette fin d’année à partir du 21 novembre.

Cette pièce jouée par Roger Sambou, Ouseynou Bissichi, Ibrahima Mbaye Sopé, Sadibou Manga et Anne Marie Doliveira, mise en scène par Macodou Mbengue, va émigrer de Dakar vers les régions de Thiès, Kaolack et Tambacounda, au cours des mois de novembre, pour ensuite faire la sous région africaine, en passant par Bamako, Kayes en décembre.

Toujours dans le cadre de cette tournée, d’autres pièces seront jouées, notamment, « Elf la Pompe », « De sève et de Sang »…

Renseignements : + 221 33 824 98 38 / + 221 77 643 37 15

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • En vidéo, balade dans le Sine Saloum

    En vidéo, balade dans le Sine Saloum

ACTUALITÉS

  • Le nouveau dg d'Air Sénégal imprime sa marque : plus de cash et plus d'avions
    Le nouveau dg d’Air Sénégal imprime sa marque : plus de cash et plus d’avions
  • Afro basket 2017, les lions décrochent seulement le bronze
    Afro basket 2017, les lions décrochent seulement le bronze
  • Coupe du monde de roller : Awa Baldé et Dame Fall en Or
    Coupe du monde de roller : Awa Baldé et Dame Fall en Or
  • Joe Falter, nouveau CEO de JumiaTravel
    Joe Falter, nouveau CEO de JumiaTravel
  • Aduuna Bul Comprendre : une marque qui va au-delà du stylisme
    Aduuna Bul Comprendre : une marque qui va au-delà du stylisme
  • Curage et entretien régulier des canaux de Dakar : ce n'est pas demain la veille
    Curage et entretien régulier des canaux de Dakar : ce n’est pas demain la veille

Cherchez dans le répertoire

Top