Menu

Accueil / Le Fesman commence à prendre forme

En bref

Le Fesman commence à prendre forme

Partagez cette page lundi 21 avril 2008

Les présidents de commissionc du Festival mondial des arts nègres ont tenu une réunion les 19 et 20 avril 2008 à l’hôtel Novotel. L’occasion était saisie par les organisateurs pour inviter les populations africaines et de la diaspora à être témoins et acteurs de la renaissance du continent.

Prévue en décembre 2009, la troisième édition de Festival mondial des arts nègres est en pleine préparation. La réunion des présidents de commissions des 19 et 20 avril était l’occasion de tracer les contours de cette édition qui fait suite à celles de 1966 à Dakar initiée par Léopold Sédar Senghor et la deuxième qui était organisée à Lagos (Nigeria). En l’absence de Mame Birame Diouf, ministre de la Culture, du Patrimoine historique classé, des Langues nationales et de la Francophonie, qui voyagé en Martinique pour assister aux Obsèques d’Aimé Césaire, parrain du Fesman, cette réunion était présidée par Pape Massène Sène, directeur de Cabinet du ministre.

Dans son propos, Monsieur Sène a notifié les contours du Festival, « il est question d’ouverture, donc ce n’est pas une affaire du Sénégal…  » précisait t-il. Cette volonté d’ouverture de ce grand événement sera appuyée par Alioune Badara Bèye, coordonnateur général du FESMAN, qui, après avoir invité l’assistance à observer une minute de silence à la mémoire du parrain, Aimé Césaire, appelait à une synergie de toutes les forces pour donner une âme à ce Festival.

Toute fois, les organisateurs, bien conscients de l’importance des populations africaines et de la diaspora, souhaite l’implication de ses derniers pour accompagner ce tournant de l’histoire de l’Afrique et jouer le double rôle de témoins et d’acteurs de la renaissance du continent. C’est dans cette dynamique qu’en prélude au Fesman un certain nombre d’activités sont attendus, notamment le retour aux sources du Vaudou, l’organisation de combats de lutte des pays du Sahel, la célébration de Myriam Makéba en Afrique du sud, le rassemblement de la jeunesse africaine et de la diaspora au pied des pyramides en Égypte, un colloque sur les Nouvelles technologies et les langues au Nigeria... et le pré-festival en guise de test et qui va durer dix jours en décembre 2008 à Dakar.

La lettre de René Depestre, poète, romancier, essayiste haïtien, viendra galvaniser les acteurs de cet événement, « Au prochain Fesman : nous devons mettre la barre très haut  », dit un passage de son message. C’est alors le moment de prendre l’élan qu’il faut pour relever le défi de ce grand projet culturel que le président Abdoulaye Wade a hérité de Senghor.

Youssouf Chinois

> Festival mondial des arts nègres

Messages

  • Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

ACTUALITÉS

  • Ndumbeland, le groupe de musiciens accompagnateurs qui monte
    Ndumbeland, le groupe de musiciens accompagnateurs qui monte
  • DAKAR-Mbour en bus Sénégal dem dikk, enfin possible
    DAKAR-Mbour en bus Sénégal dem dikk, enfin possible
  • Le site de l'aéroport Léopold Sedar Senghor tombe aux mains des Marocains
    Le site de l’aéroport Léopold Sedar Senghor tombe aux mains des Marocains
  • Dj Cortega : initiateur de l'Electrafrique
    Dj Cortega : initiateur de l’Electrafrique
  • Corsair poursuivra bien ses vols sur le Sénégal
    Corsair poursuivra bien ses vols sur le Sénégal
  • Tambacounda : les acteurs culturels à l'école de l'élaboration de projets culturels
    Tambacounda : les acteurs culturels à l’école de l’élaboration de projets culturels

Cherchez dans le répertoire

Top