Menu

Accueil / Saint-Louis Jazz 2010

En bref

Saint-Louis Jazz 2010

Partagez cette page jeudi 20 mai 2010

Du 20 au 23 mai 2010 a lieu la 18e édition du festival International de Jazz de Saint Louis.

La programmation de cet incontournable rendez-vous musical est déjà disponible et les aficionados ne seront pas déçus. Les artistes Pharoah Sanders , le trio d’Emmanuel Bex, le Quartet de Sylvain Beuf , Freddie Bryant & le Kaleidoscope Trio (USA), Denise Reis Quartet (Brésil), Jerry Gónzalez Sextet (Espagne) pour ne citer que ceux là seront présents lors du festival.

> Voir le programme

Les tarifs du festival varient selon les zones et les prestations.

Infos :

Tél 33 961 24 55 - saintlouis.jazz yahoo.fr/ www.saintlouisjazz.com

Pharoah Sanders en tête d’affiche

Pharoah Sanders, considéré comme l’un des inventeurs de l’ethno-jazz, sera la vedette de la 18ème édition du Festival international de jazz de Saint-Louis qui aura lieu du 20 au 23 mai 2010. Le saxophoniste américain sera associé à d’autres musiciens comme le guitariste américain Freddies Bryant et le Kaléidoscope Trio, Sylvain Beuf et son Quartet, le trio d’Emmanuel Bex et le Big Band Jugend Jazz Orchester pour un plateau de rêve.
Le comité d’organisation de la 18ème édition du festival de jazz de Saint-Louis (du 20 au 23 mai 2010) a jeté son dévolu sur Pharoah Sanders. Ce musicien américain est l’un des derniers grands du saxophone et du free jazz. De son vrai nom Farrell Sanders, il est né le 13 octobre 1940 à Little Rock, en Arkansas, dans une famille de musiciens. D’une grande créativité, il est un multi-instrumentiste qui a toujours privilégié le saxo ténor. Il possède un des sons de saxo ténor les plus distinctifs dans le jazz, très riche harmoniquement avec une sonorité crue et abrasive. Son premier instrument fut la clarinette, mais très vite il la remplaça par le saxo ténor alors qu’il était lycéen. Le directeur de l’Orchestre de son école, John Cannon, influença beaucoup le jeune Pharoah et lui fit découvrir le jazz pour la première fois.

Mais c’est à Oakland, en Californie, au milieu des années 1960, qu’il «  se fit les dents  » et un nom avec un free jazz très expressionniste et anarchiste dans le groupe de John Coltrane. En 1962, il s’installe à New York et reçoit rapidement le surnom de Pharoah par les membres de l’orchestre Sun Ra. Il créa son premier groupe en 1963 avec le pianiste John Hicks, le bassiste Wilbur War et Billy Higgins à la batterie, mais sa carrière en solo débuta véritablement avec son Pharoah Sanders Quintet, en octobre 1964. Il est considéré comme l’un des inventeurs de l’ethno-jazz. En choisissant ce musicien hors pair, le comité d’organisation compte s’inscrire dans la lignée de l’édition 2009. Il propose ainsi un programme éclectique avec d’autres grands noms du jazz comme le guitariste Freddie Bryant et son Kaléidoscope Trio, Sylvain Beuf et son Quartet, Emmanuel Bex ainsi que le Big Band Jugend Jazz Orchester.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • En vidéo, balade dans le Sine Saloum

    En vidéo, balade dans le Sine Saloum

ACTUALITÉS

  • CAN 2017 : les Lions franchissent le premier palier
    CAN 2017 : les Lions franchissent le premier palier
  • Embarquez pour le festival de cinéma, musique et mode, Clap 4
    Embarquez pour le festival de cinéma, musique et mode, Clap 4
  • Pèlerinage : Popenguine accueille les enfants
    Pèlerinage : Popenguine accueille les enfants
  • Un nouveau bus pour la liaison Dakar-Tambacounda
    Un nouveau bus pour la liaison Dakar-Tambacounda
  • Le calendrier et les résultats des matchs de la CAN 2017
    Le calendrier et les résultats des matchs de la CAN 2017
  • CAN 2017, l'année de tous les espoirs pour les Lions ?
    CAN 2017, l’année de tous les espoirs pour les Lions ?

Cherchez dans le répertoire

Top