Menu

Accueil / Syli d’or de Montréal : Oumar Ndiaye « Xosluman » classé deuxième

En bref

Syli d’or de Montréal : Oumar Ndiaye « Xosluman » classé deuxième

Partagez cette page lundi 4 mai 2009

Le chanteur sénégalais, Oumar Ndiaye ‘’Xosluman’’, a réussi, pour une première participation au concours Syli d’or de Montréal (Canada), une belle performance en se hissant sur la deuxième marche du podium.

Au terme d’une compétition qui a eu lieu la semaine dernière, avec la participation de 36 formations d’origine africaine, haïtienne et québécoise, le chanteur sénégalais Oumar Ndiaye dit « Xosluman » (lire khosloumane, un terme wolof anglicisé qui signifie « celui qui galère ») a conquis un public très métissé. Il s’est classé deuxième au concours musical Syli d’or organisé à Montréal, au Canada. Le créateur du concept « african feeling sound » a puisé durant ses différentes sorties, dans son répertoire fortement empreint d’acoustique tout en réussissant de belles improvisations rythmées.

Visiblement satisfait de cette première participation qui a consacré deux autres formations d’origine ivoirienne, en l’occurrence le Bolokan Percussions d’Abdoulaye Koné et Xlim, le chanteur sénégalais espère conquérir le nouveau public de la Belle Province qui se distingue par son caractère multiculturel et francophone. "Je suis très ému. Ma participation m’a fait découvrir certaines réalités du show-biz québécois qui exige beaucoup de travail et de rigueur’’, a affirmé Oumar Ndiaye. Il a révélé au passage sa participation au prochain Festival international « Nuits d’Afrique » dont la 23ème édition est prévue du 16 au 26 juillet prochain.

L’auteur de la chanson ‘’Youz-ba’’ (dans lequel il évoque l’émigration des jeunes africains et l’attrait que l’Occident exerce sur eux) va également taquiner certaines facettes du septième art québécois. Sa voix fera partie des mélodies qui vont illustrer la prochaine production du cinéaste Roger Cantin, un des plus grands réalisateurs québécois de ces quarante dernières années. Établi actuellement au Canada, Oumar Ndiaye a sorti au Sénégal plusieurs albums comme « Xoslu » (1995), « Biir Campus » (1998) et « Youz-ba » (2005).

> Oumar Ndiaye Xosluman, as de l’acoustique

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

ACTUALITÉS

  • La liste des 23 du Sénégal pour la Coupe du monde
    La liste des 23 du Sénégal pour la Coupe du monde
  • Alerte pollution athmosphérique sur Dakar
    Alerte pollution athmosphérique sur Dakar
  • Kédoug'OFF 2018 : la Biennale du Sénégal oriental
    Kédoug’OFF 2018 : la Biennale du Sénégal oriental
  • Décentralisation urbaine, Les Almadies gardent leur standing
    Décentralisation urbaine, Les Almadies gardent leur standing
  • La nouvelle place de l'Europe à Gorée : la provocation de trop ?
    La nouvelle place de l’Europe à Gorée : la provocation de trop ?
  • Khalifa Hussein, un photographe surréaliste
    Khalifa Hussein, un photographe surréaliste

Cherchez dans le répertoire

Top