Menu

Accueil / Tennis : Daouda Ndiaye perd dans l’hostilité malienne

En bref

Tennis : Daouda Ndiaye perd dans l’hostilité malienne

Partagez cette page lundi 29 mars 2010

En finale de la deuxième étape malienne du tournoi Prize Money, Daouda Ndiaye s’est incliné, dimanche 28 mars dernier, face au franco malien Maxim Kouyaté.

C’est par 2 sets à 1 (6/4, 7/6, 8/6 au tie-break) que le numéro 1 national Sénégalais a perdu cette finale dans une ambiance austère.

« Vous ne pouvez pas imaginer toute la ferveur et les insultes du public malien contre moi. Si à cela, on ajoute les fautes d’arbitrage en ma défaveur, je m’y attendais » se plaint-il avant de relativiser.

« Je prends tout cela avec philosophie et humilité. Après quatre semaines de compétition dont en moyenne deux matchs par jour, je suis épuisé mais serein. A défaut de vaincre, je me suis convaincu d’avoir encore une marge de progression dans mon jeu » se console-t-il en tirant le bilan de ses quatre semaines de tournoi sous régional du Prize Money.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

ACTUALITÉS

  • Le marathon international du Sénégal, c'est déjà la 3ème édition
    Le marathon international du Sénégal, c’est déjà la 3ème édition
  • Miss Sénégal 2017, quatre gagnantes sur le podium
    Miss Sénégal 2017, quatre gagnantes sur le podium
  • Quels sont les touristes préférés des hôteliers sénégalais ?
    Quels sont les touristes préférés des hôteliers sénégalais ?
  • Aisha Deme : l'amazone de la culture
    Aisha Deme : l’amazone de la culture
  • Transport aérien : en 2018, le ciel africain sera libéralisé
    Transport aérien : en 2018, le ciel africain sera libéralisé
  • Modou Diouf raconte sa verte et riche Casamance
    Modou Diouf raconte sa verte et riche Casamance

Cherchez dans le répertoire

Top