Menu

Dans un pays où la grande majorité des chœurs sont des chorales paroissiales, le Chœur de Dakar se démarque par sa laïcité et son ouverture au répertoire classique. A travers ses concerts, il propose au public dakarois une musique vivante et métissée.

Qui sommes-nous ?

Le Chœur de Dakar existe depuis 2002. Il comprend une cinquantaine de choristes et rassemble sept nationalités différentes.

Le Chœur de Dakar propose chaque année plusieurs concerts dans la capitale sénégalaise. Son répertoire témoigne de la diversité des styles musicaux et de la richesse du chant choral. : chants du monde, chansons françaises, musique sacrée, chants africains, negro spirituals.

Le travail est organisé atour de répétitions hebdomadaires en tutti, de répétitions supplémentaires par pupitres (sopranes, altos, ténors, basses) et de stages de technique vocale. Lors des concerts, le groupe est régulièrement associé au Chœur « Wallaye » dirigé par Roger Achille Mbaye. Le Chœur de Dakar fait aussi appelle à des musiciens professionnels qui assurent l’accompagnement des chants. Le Chœur permet ainsi à des musiciens amateurs d’accéder à des grandes œuvres du répertoire. Il contribue aussi à la diffusion de la musique classique au Sénégal.

Historique du chœur

Le Chœur de Dakar s’inscrit dans l’histoire du chant choral au Sénégal. Il hérite de plusieurs groupes vocaux l’ayant précédé :

  • la chorale « A Cœur Joie » créée en 1952, dirigée successivement par Pierre Petitgand, Gérard Desherbais, Louis Barre ;
  • l’Ensemble vocal de Dakar et le Lutrin (1972), dirigés par Francis Garderet ;
  • la Chorale française de Dakar (1996) dirigée par Mme Delisy, Thomas Maquaire, et Roger Achille Mbaye et devenue en 2002 le Chœur de Dakar sous la direction de Catherine Albherne.
 
Le chœur de Dakar
Un atelier de travail en technique vocale
Top