Menu

Accueil / Actualités / Aïcha Aïdara : une symbiose de peinture et de tissage

Aïcha Aïdara : une symbiose de peinture et de tissage

C’est en 1999 qu’Aïcha Aïdara obtient son parchemin à l’Ecole Nationale des Arts de Dakar ; ce qui lui ouvrait de nouveaux horizons. Ses oeuvres, aux indices filiformes et aux couleurs sobres, sont le cachet d’une technique en symbiose entre peinture et tissage.

Partagez cette page Publié le 10 avril 2007 | 0 commentaire

Imprégnée dans l’univers artistique depuis sa tendre enfance à Dagana, Aïcha a grandi entre les pots de peinture et les pinceaux de son père Amadou Ady Aïdara, grand plasticien. L’on serait tenté de croire que c’est là une belle illustration de l’adage qui dit « tel père, tel fils ». Car en 1995, après l’installation de sa famille à Dakar, elle fera un séjour de 4 ans à l’Ecole Nationale des Arts de Dakar, suite à son admission au concours.

Très attachée à sa tradition, elle s’investit dans des recherches sur le mythe et la dimension esthétique qui gravitent autour du pagne tissé. Ce linge, omniprésent dans la vie socioculturelle et dans plusieurs cérémonies traditionnelles notamment lors des mariages, baptêmes, circoncision, est mis en exergue sur une peinture mixée avec du fil.

Cette technique, non loin de celle de l’araignée, justifie le temps et la patience qu’il faut à Aicha pour réaliser des tableaux si originaux, mais aussi à la fois l’attention et le naturel qu’il faut aux admirateurs pour voyager entre les fils et les bouts de papiers aux couleurs sobres collés sur une peinture évolutive. Ses motifs de filage inspirés de l’artisanat des tisserands sont un prétexte pour sauvegarder la tradition, à travers des créations entrecoupées de plusieurs matières dans diverses proportions.

Ses oeuvres consolident l’expression identitaire, pour laisser place à un vrai dialogue où l’être humain retrouverait une atmosphère propice à son épanouissement.

Prix et quelques-unes de ses Expos :

  • 2001 : Lauréate du concours design 21, Unesco Felissimo Arts (New York) siège de l’UNESCO (Paris)
  • 2001 : Exposition collective à l’Ifan, Promotion 1999
  • 2003 : Premier salon d’art contemporain en Acquitaine (France)
  • 2004 : Salon international de l’art contemporain africain (Biennale de Dakar in)
  • 2005 : Exposition collective musée de l’Ifan (lutte contre les violences faites aux femmes)
  • 2006 : Exposition personnelle à Saint Soulve (France)
  • 2007 : Exposition à Madrid du 15 au 19 février (Espagne)

Contacts

Adresse : Liberté 5 c n°5681L
Tél. : 824 78 46 / 536 52 28
Courriel : aichaaidara yahoo.fr


Voir en ligne : Le221, mensuel de culture et de sports au Sénégal

Youssouf Chinois Diatta
Photos : Kamikazz

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top