Menu

Accueil / Actualités / Allemagne 2006 - Les lions s’arrêtent à la frontière

Sport et loisirs

Allemagne 2006 - Les lions s’arrêtent à la frontière

L’équipe nationale ne fera pas partie des 5 pays qui représenteront le continent. Malgré sa large victoire sur les « Aigles » du Mali, le 08 octobre dernier au stade Léopold Senghor, les « Lions » ont été coiffés au poteau par les « Eperviers » du Togo qui ont réussi à s’imposer en terre congolaise par 3 buts à 2.

Partagez cette page Publié le 1er novembre 2005 | 0 commentaire

Suspendu à un revers des togolais à Brazzaville, le public du stade Léopold Sédar Senghor y a pourtant cru deux fois de suite. Surtout, lorsqu’à la 18e minute, Henri Camara ouvre les hostilités et que quelques minutes plus tard, les coéquipiers de Emmanuel Adébayor se font mener à la marque. Cerise sur le gâteau, El Hadj Diouf imite son camarade d’attaque peu de temps après. La belle période sénégalaise était loin de finir. C’est une explosion de joie qui salue le deuxième but congolais. Le public de Senghor n’en croit pas ses yeux. C’est le délire dans les gradins. En signe de victoire, certains tendent les deux doigts vers le ciel. A cet instant précis entre Dakar et Brazza, on ne pouvait songer à un retournement de situation, tellement les anges du ballon rond plaidaient en faveur des sénégalais. Le ticket pour l’Allemagne était déjà dans… les godasses. C’était sans compter sur les réalités du ballon rond. Comme pour dire qu’il est rond pour tout le monde. Les « Eperviers » réduisent la marque peu après la pause avant de s’envoler sur le ciel de Brazza. Un, puis deux et trois pour se mettre finalement à l’abri (2-3) et se qualifier pour la première fois à une phase finale de Coupe du Monde.

A l’arrivée, l’équipe nationale du Sénégal loupe ainsi l’occasion d’une seconde participation consécutive à la phase finale de la Coupe du Monde après l’année 2002 où elle réussi à une belle aventure, impressionnant tout une planète. Une deuxième qui est à portée de main, quand on sait que les « Lions » partaient largement favoris de leur poule composée du Mali, du Liberia, du Congo, de la Zambie et du Togo. Aux yeux de certains observateurs, les dés ont été jetés au soir du 18 juin dernier après avoir concédé le nul deux partout devant le Togo, finalement mondialiste du groupe. Pour d’autres, beaucoup de points étaient perdus à l’extérieur. C’est le cas de la défaite (3-1) concédée à Lomé, du nul à Brazzaville et à Bamako. A l’idée d’une deuxième participation déjà en poche avant terme, les « Lions » apprennent à leurs dépens, que seul le résultat du terrain sera comptabilisé.

Au finish, le miracle de 2002 n’aura pas eu lieu. Le Sénégal, on s’en souvient avait réussi à s’imposer sur la marque de 5 buts à 0 devant la Namibie et en même temps assister au nul entre l’Algérie et l’Egypte. Le Sénégal sera ainsi absent de la prochaine Coupe du Monde en Allemagne, en juin prochain.

Wilane Diallo - Photos : www.kamikazz-photo.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu'il faut savoir

    Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu’il faut savoir

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top