Menu

Accueil / Actualités / Beach soccer : le Sénégal joue sa carte à fond d’entrée

Sport et loisirs

Beach soccer : Coupe du monde 2008

Les « beach lions » ont battu par tirs au but la France, pays organisateur de cette 4e coupe du monde de foot de plage. Une victoire arrachée à l’issue des prolongations qui laissait les équipes à cinq partout (0/2 ; 2/2 ;3/1 ;0/0) sur la Plage Gaston Deffere du Prado.

Partagez cette page Publié le 18 juillet 2008 | 0 commentaire

Ils y ont cru en jouent solidairement, ils l’ont réussi ! Avec une défense bien organisée et un gardien de but très en verve sous le beau soleil marseillais, l’équipe nationale du Sénégal et sa cinquantaine de supporters savourent encore cette belle revanche. Noyée parmi une meute de supporters français, la colonie sénégalaise de France a réussi à se faire entendre. Elle a scandé : « Fi gnoko mom » (nous sommes les maîtres d’ici) ou simplement « na saf » (à fond) pour pousser la bande à Victoire Diagne, Al Seyni Ndiaye et As Malick Dieng.

Juste après 1mn 9s, l’attaquant sénégalais Pape Koukpaki fait trembler les buts français avant que Mamadou Gomis Mbengue double la mise à deux secondes de la fin du premier quart temps. Sur le score de deux buts à zéro, les deux formations regagnent les vestiaires pour une pause de 3 mn.

A la reprise, le Sénégal, très entreprenant, marque un troisième but signé par le capitaine Ass Malick Dieng. Mais l’équipe entraînée par Eric Cantonna fait montre d’une grande volonté pour revenir au score et finit par être récompensée par un but de Didier Saumon à la 15e minute. Le public français peut se réveiller. Le temps de savourer ce but, les Français prendront malheureusement un quatrième et ils réduisent le score par 4-2 avant la fin du deuxième quart de temps.

Les Français menés au score depuis le début du match décident de surmonter l’handicap devant son public dans cette dernière partie. Mais Pape Koukpaki offrait au Sénégal son cinquième but de la soirée. Néanmoins, la France revient au score grâce à un but de Didier Samoun et deux buts de Stéphane François dont la dernière a été validée par l’arbitre bien que le temps réglementaire soit dépassé.

Ce qui amène les équipes à la prolongation où le temps fort a été le pénalty raté par Victor Diagne sur une faute commise sur Mamadou Gomis Mbengue. Aux tirs au but, le poteau d’Al Seyni Ndiaye donne la victoire au Sénégal.

Réactions

Ass Malick Dieng
Actuellement, je suis tellement content que je ne trouve pas les
mots pour parler. On nous a volé ce match qu’on avait
déjà gagné avant le coup sifflet final. Le temps
était déjà fini et on leur a dit d’arrêter.
Par quel miracle l’arbitre a validé le but d’égalisation
française ? C’est du vol !!! Maintenant, on va jouer contre
l’Uruguay, un match qui ne sera pas facile. On va encore y croire, car
notre objectif c’est de joueur au moins les demi-finales.

Victor Diagne
Cantonna nous a franchement déçu. On a été
longtemps fan de lui, mais on n’avait jamais su qu’il était d’un
sal caractère. Au Sénégal, les gens l’estiment
et aujourd’hui il se permet d’insulter tout le monde même les
arbitres. Pourquoi ? Parce que c’est la France qui organise.
Maintenant qu’on a atteint notre premier objectif en battant la
France, nous allons nous concentrer sur notre prochain match. C’est
clair qu’on sera de plus en plus fort. Avec le carton rouge que
Cheikh Bâ vient d’écoper, nous aurons un handicap mais
ça va se combler avec le moral des joueurs.

Limoulaye Sarr
Avec l’appui des supporters, les gars ont vraiment fait preuve de
bravoure. Car le mot d’ordre avant match c’était la gagne pour
pouvoir prendre notre revanche sur la France qui nous avait battu en
quart de finale de la dernière coupe du monde. Dieu merci que
nous avons pris cette victoire. Il reste encore deux autres matchs de
poule à disputer contre l’Uruguay et l’Iran. Nous allons les
prendre un en un. Pour mon premier match officiel, j’avoue que ce
n’était pas du tout facile. Je suis un peu pris par
l’émotion.

Al seyni Ndiaye
Alhamdoulilah tout d’abord ! Je suis très content du match
que je viens de livrer. C’était une rencontre très
difficile car c’est eux qui organisent. On s’en sort avec une
victoire qui nous a permis de prendre notre revanche sur la France.
C’est vrai qu’on les a battu pendant le match. A 5-4, ils ont eu un
coup franc, alors qu’il restait moins de 2 secondes du temps de jeu.
Avant qu’ un de leur joueur reprenne la balle de la tête, le
temps était déjà fini. Aux tirs au but, par la
bénédiction de Dieu, on remporte le match. Contre
l’Uruguay, on va se préparer comme on avait fait pour ce match
car elle a une revanche à prendre contre nous. En 2007, on les
avaient battu par 5 buts
à 2, c’est sûr qu’ils voudront

Souleymane Camara (international sénégalais à
Montpelleir)

Je suis très content et fier des joueurs. C’était un
match très difficile face au pays organisateur. Heureusement
que les gars se sont bien battus. Bien sûr que ça nous
rappelle la coupe du monde 2002 et ça fait toujours plaisir de
gagner contre le pays organisateur. Malheureusement, je n’aurai pas le
temps de venir voir tous les matchs du Sénégal mais je
leur souhaite d’aller le plus loin possible dans cette coupe du
monde. Personnellement, je me porte bien et je me prépare
tranquillement pour la saison 2008/ 2009.

Alex Gaye, envoyé spécial à Marseille

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu'il faut savoir

    Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu’il faut savoir

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top