Menu

Accueil / Actualités / Gnima Faye : la gazelle des haies

Entretiens et portraits / Sport et loisirs

Gnima Faye : la gazelle des haies

Teint noir, musculation saillante (1 m 76 pour 59 kg), Gnima Faye, pensionnaire du Ciad depuis 2000, associe charme, classe et talent.

Partagez cette page Publié le 14 mars 2007 | 2 commentaires

Lu XEW : En prenant le soin de vous présenter, voudriez vous bien nous dire comment l’athlétisme est entré dans votre vie ?

Gnima Faye : J’ai 22 ans, je pratique l’athlétisme depuis 1999 sous l’influence de mon frère Ibou Faye - qui est aussi un ancien champion d’Afrique. Il m’avait conseillé de faire de la haie, mais j’avais un peu peur au début. Quand j’ai fait une séance avec Stéphane Hervet, il m’a encouragé et depuis j’ai vraiment pris goût au 400m haies. Je me suis spécialisée au 100m haies en 2004. En fait, j’ai débuté l’athlétisme par les 800m et 1 000m. Entre 2000 et 2001, j’ai participé au championnat ouest africain cadet et au championnat du monde ; puis en 2002, cadette, j’étais classée 5è au championnat d’Afrique senior à Tunis. Au championnat d’Afrique junior, j’étais médaillée d’or au 100m haies, ensuite médaillée d’argent au 400m haies et en même temps médaillée de bronze au 4x100m. En 2003, j’étais championne de France avant d’être désignée championne d’Italie 2 ans plus tard avec le club de Vigevano Atletico Darra. J’étais aussi championne du Sénégal en 2004 et 2005. Aux derniers jeux africains d’Abuja, j’étais finaliste, malheureusement je suis tombée avant la ligne d’arrivée. En août 2006, j’étais 3ème médaillée de bronze au 100m haies dames lors des 15èmes championnats d’Afrique senior à l’Ile Maurice.

Lu XEW : A votre avis, il faut du talent, de la discipline ou simplement de la chance pour être sur le podium d’une finale ?

GF : Il peut y avoir de la chance, mais il faut beaucoup s’entrainer et s’entrainer très dure pour espérer un titre de champion d’Afrique ou du monde. Il va également de soi que sans la discipline, c’est toujours difficile de réussir.

Lu XEW : En août passé, vous étiez sur le podium du 100m haies, comment aviez vous préparé cette compétition ?

GF : En fait, je ne m’attendais même pas à ce résultat. Je revenais d’une suite de blessures, de problèmes aux jam- bes, de courbatu- res… Je n’ai pas fait une préparation intense. Avec le concours de mon entraineur Alain Ismaïl et de Amadou Dia Bâ, qui m’ont beaucoup aidé, j’ai travaillé en moins d’un mois avant de partir en France où ’ai eu quelques compétitions. Donc, après 5 ou 6 compétitions dans la saison, je suis par- ème ie à l’Ile Maurice et j’ai pu être 3ème en finale. Je ne pensais même pas la disputer. C’est peut-être de la chance !

Lu XEW : Par ailleurs, on lisait sur le rapport 2003 du Centre International d’Athlétisme de Dakar (Ciad) que vous aviez besoin d’être remontée moralement, pourquoi ?

GF : (Rires) Je suis arrivée au Ciad en novembre 2002 en tant que cadette et je venais de battre mon ecord qui était de 13.59 contre 14.08. Par la suite, je ne comprenais plus ce qui m’arrivait. J’accumulais des blessures, j’avais plus de moti- vation. C’est pourquoi j’avais besoin qu’on m’aide moralement.

Lu XEW : Comment ?

GF : Au Sénégal, ce n’est pas facile. Nous dépendons d’une fédération qui nous exige des résultats et si on contracte une blessure, on ne reçoit pas le moindre réconfort. Ce qui fait que mentalement, tu en es affecté. Pour moi, la fédération ne nous encourage pas comme il faut. C’est leur rôle de nous mettre dans des conditions de performance.

Lu XEW : Quels sont vos objectifs pour cette saison ?

GF : Je voudrais bien disputer les finales des jeux africains (du 11 au 23 juillet) et afro asiatiques (du 28 juillet au 6 août) et en sortir médaillée. Du 24 août au 2 septembre, il y a les championnats du monde à Osaka (Japon). J’espère réussir d’abord les minima. Si tout va bien, j’atteindrai ces objectifs. Inchallah !

Lu XEW : En général, on sait qu’une carrière d’athlète ne dure pas plus de 15 ans, qu’est-ce Gnima prévoit de faire le jour où elle ne sera plus opérationnelle sur les pistes ?

GF : Bien sûr que je me soucie de ma reconversion professionnelle. Depuis quelques temps, j’ai repris mes cours de secrétariat et bureautique. Et je veux être un grand top model, pourquoi pas ?

Lu XEW : Le rapport femme et sport, est-ce difficile ou spontané ?

GF : Personnellement, ce n’est pas du tout difficile. Jusqu’à présent, je n’éprouve aucune contrainte. Et puis, je ne suis pas encore mariée, je ne peux donc pas me prononcer sur la suite.

Lu XEW : Quel message lancez vous aux femmes qui vous liront ?

GF : Je leur demande de faire du sport et surtout de l’athlétisme. Il vous rend jeune et décontractée. Ce n’est pas difficile et toutes les portes leur sont ouvertes.

Alex Gaye - Photos : www.kamikazz-photo.com

Messages

  • bn continuatioooooooooon !!! et que la vie te reserv de tré bn surpriz

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • big up gnima, big up thiaroye gare.

    pleines de bonnes de bonnes choses. never give up and try to do the best.

    love you gnima

    oumar ba

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Top