Menu

Accueil / Actualités / Kira créations : le secret de la séduction à l’africaine

Mode et beauté

Kira créations : le secret de la séduction à l’africaine

La première idée qui vous traverse l’esprit quand vous voyez une création Kira est : « avec une telle tenue, je suis sûre de faire un malheur ».

Partagez cette page Publié le 1er février 2005 | 1 commentaire

À l’heure où les femmes africaines tentent de se mettre au diapason pour séduire et retenir ces messieurs qui ont toujours des réunions d’affaires jusqu’à six heures du matin, la lingerie Kira ne pouvait pas mieux tomber. Qui pourrait résister à la tentation de rentrer chez lui quand il sait que sa moitié lui a préparé un cocktail explosif : encens aux senteurs de fleurs, bin-bin, tenues affriolantes découvrant, pardon recouvrant, des trésors exquis. Le génie créateur de ces merveilles est Ndeye Khady Gueye, dite Kira, pour qui être femme fatale et naturelle ne font qu’un.

221 - Comment définissez-vous Kira créations ?

Kira - C’est une ligne de lingerie à cheval entre le style européen et africain.

221 - Comment vous est venue l’idée de mettre sur pied cette boutique ?

Kira - Adolescente déjà, j’aimais tourner autour de ma mère pendant ses préparatifs pour la nuit. De là me vient ma passion pour tout ce qui met en valeur la femme dans l’intimité : l’encens, les bin-bin et les tenues sensuelles.

221 - Quelles sont les ambitions de Kira ?

Kira - Je cherche à faire connaître notre culture dans ce domaine tout en modernisant. Je veux élargir ma marque et soutenir toutes les marques africaines qui voudraient se développer.

221 - Travaillez-vous avec d’autres personnes ?

Kira - J’emploie des femmes qui, à partir de mon design, tricotent. J’ai aussi un tailleur qui coud les modèles et une vendeuse.

221 - Quels matériaux utilisez-vous ?

Kira - J’utilise du fil de pêche pour réaliser les mailles (c’est le préféré des femmes car il donne une brillance au modèle) et du fil de coton. Je travaille aussi sur un pagne en coton dont les mailles sont réalisées à la main (spécialement pour les chemises, les robes et les kimonos). La dentelle et les perles servent à décorer les modèles.

221 - D’où vous vient l’inspiration ?

Kira - Je travaille au feeling, j’imagine ce dont les femmes ont besoin pour séduire et je le leur donne.

221 - Vos modèles sont-ils connus à l’étranger ?

Kira -Oui, je vends à Paris, à Abidjan et en Angola. Mon souhait est de pouvoir habiller les femmes du monde entier.

221 - Etant dans un pays musulman, avez-vous rencontré des difficultés avec vos modèles ?

Kira – jusqu’à présent, tout se passe bien car j’essaie de ménager la susceptibilité de chacun. Les filles portent des culottes sous certains modèles à la place de strings.

221 - Comment réagissent les hommes qui entrent chez vous ?

Kira - Ils sont heureux et se sentent à l’aise pour choisir une tenue à leur femme.

221 - Qui sont vos clientes ?

Kira - Toutes les femmes voulant se sentir belles trouvent leur compte chez moi, ou les prix abordables.

221 - Peut-on avoir des modèles sur mesure ?

Kira - Si une cliente veut un modèle particulier, elle passe sa commande et le travail est fait en une semaine.

221 - Kira création a-t-elle déjà reçu des prix ?

Kira - Pas encore, mais je le l’espère.

221 - Comment sont recrutés les mannequins qui présentent vos modèles ?

Kira - Je tiens compte des formes et de la taille pour mieux mettre en valeur le produit. Je suis intraitable sur le professionnalisme, car une fille timide ou gênée ne donnera pas le meilleur d’elle-même.
221 - N’avez-vous jamais songé à faire des modèles pour hommes ?

Kira - J’y ai songé, mais j’attends d’être sûre que les hommes soient prêts à les porter. Car jusqu’à présent, s’ils aiment les admirer, ils ne se voient pas encore là-dedans.

221 - Que pense votre mari de votre travail ?

Kira - Mon mari m’encourage beaucoup et est fier de moi, car cette aventure nous l’avons commencé ensemble.

221 - Quels sont vos projets ?

Kira - Je m’envole vers Berlin, Paris et Milan. Je prépare aussi la deuxième édition de Kira Event en début juin, qui réunira du beau
monde de différents bords.

221 - Un dernier mot ?

Kira - Je remercie le magazine 221 et je leur souhaite longue vie car nous les artistes, avons besoin de gens comme vous pour aller de l’avant.

Liberté 1 à côté du stade Demba Diop (tali P10) Dakar

E-mail : kiralingerie yahoo.fr

Tel : (221) 698 72 79 / 680 05 34

Eve-Frieda Bakenekhe

Messages

  • Salut je suis interessé par la mode de de lingerie en maille. C’est tres joli ce que Kira fait comme création. J’en fais de meme et je vous donne un site à découvrir : http://binangom skyrock.com

    Voir en ligne : http://binangom@skyrock.com

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Un village communautaire à Bandafassi

    Un village communautaire à Bandafassi

Cherchez dans le répertoire

Top