Menu

Accueil / Actualités / Le scrable sénégalais se porte bien

Art et culture / Sport et loisirs

Le scrable sénégalais se porte bien

Les amateurs ne cessent de se multiplier, le scrabble sénégalais n’a plus a gagner en réputation … Depuis bientôt vingt ans, il s’est développé, bravant le manque de budget pour obtenir aujourd’hui une fédération nationale regroupant une centaine d’affiliés. Récompense suprême, le Sénégal aura l’honneur d’abriter les mondiaux de 2008.

Partagez cette page Publié le 1er février 2006 | 0 commentaire

Historique

1984 : Pour la première fois de son histoire encore toute jeune, notre pays connaît une première participation à des championnats du Monde. Cela se passe dans la province du Québec au Canada.

1985 : On assiste à la création du premier Comité National provisoire qui sera pendant plusieurs années dirigé par Amadou Diop Sylla.

1991 : La suite logique à la création de ce comité provisoire, est quelques années plus tard celle de la Fédération Nationale de Scrabble Francophone.

1998 : Mamadou Ndir est 10e aux championnats du monde de Paris

2000 : Ndongo Samba Sylla et Arona Gaye gagnent en paire à Paris

2001 : Ndongo Samba Sylla participe au simultané mondial

2001 : Arona Gaye participe au Festival de Montpellier

2005 : Babacar Mbengue s’illustre aux mondiaux de Neuchâtel

Amadou Diop Sylla, Vermeil

En tant qu’ancien président de la fédération et membre fondateur du premier comité provisoire et après 20 ans d’expérience, je peux témoigner de l’ampleur qu’à pris le phénomène scrabble au Sénégal. De presque rien, nous sommes arrivés à mettre sur pieds une vraie Fédération et à être représentatifs à l’échelle mondiale et continentale.

Le Sénégal est un exemple, car nous avons en plus des vétérans, une relève très présente et dont nous sommes très fiers.

Babacar Mbengue, champion monde cadet 2005

Le Scrabble est extrêmement utile pour les études, il permet une grande maîtrise du vocabulaire. Et permet même d’être plus à l’aise dans les conversations, même si je suis un grand timide.

Matar Sylla, vice champion 2005

Le Scrabble est un jeu très important à mes yeux. C’est une expérience qui revêt plusieurs facettes. Culturelle, éducative, ludique, cette expérience me permet aujourd’hui d’être très à l’aise avec les disciplines littéraires. Concernant mon titre de vice champion, j’ai joué et j’ai perdu, c’est la loi du jeu, il faut savoir accepter la défaite…

Mame Fatou Camara, 2nd S Lycée Kennedy

Je déplore qu’il n’y ait pas plus de femmes au niveau des clubs. Elles sont vraiment sous représentées. Pourtant le scrabble est non seulement distrayant mais il est aussi très utile car c’est un jeu qui permet de développer les capacités intellectuelles. Je lance donc un appel à toutes les femmes, pour qu’elles viennent nous rejoindre.

Mamadou Youck, champion Benjamin 2005

Le scrabble est pour moi une distraction tout autant qu’une passion. Je voudrais faire médecine plus tard, mais aujourd’hui le scrabble me sert, surtout en cours pour les rédactions et les études de texte…

Photos : Jacky Daniel Ly

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top