Menu

Accueil / Actualités / Les couleurs Bou Besse

Société, reportage

Les couleurs Bou Besse

Amadou Tidiane Sow dit Besse Sow, la quarantaine, marié, 4 enfants, est d’origine guinéenne. Il est installé au Sénégal où il vit, depuis plus de vingt ans, dans la même maison du quartier de la Médina.

Partagez cette page Publié le 15 février 2008 | 0 commentaire

Tout a commencé dans son petit village natal au dessus duquel passait les avions qu’il dessinait avec des pierres ou du charbon sur tous les supports possibles. C’est bien plus tard qu’il a découvert l’existence des crayons de couleurs et dès lors, n’a plus cesser de dessiner pour reprendre des affiches de cinéma ou des photos. Il aime raconter son parcours difficile à la recherche de la fortune dans les rues de Dakar. Il a du frapper à de nombreuses portes avant de se faire une réputation au sein des européens vivant au Sénégal qui constituent, aujourd’hui, la majorité de sa clientèle. Lorsqu’il est arrivé, il a donc commencer dans les gargottes, comme il dit, et réalisait des décors dans les restaurants pour des sommes dérisoires.

Il décorait également les cars rapides à la gare routière. Ensuite, il s’est fait connaitre en peignant des panneaux de coiffures qui sont encore aujourd’hui exposés dans la rue en guise de publicité. Aujourd’hui, il nous accueille dans sa maison qui lui sert d’atelier et son carnet de commande ne désemplit pas. Sa principale activité est la confection de ranges-CD en forme de car rapide, qu’il personnalise selon les souhaits du client. Besse Sow a toujours privilégié le travail bien fait car il pense qu’il n’y a pas de meilleures publicités et vous pourrez donc apprécier l’un des carfats qu’il Ztait en train de terminer lors de mon passage chez lui.

La cliente, pour celui ci, désirait tout de même neuf portraits de sa famille fournit sur des photos.

Sachez cependant que même si Besse Sow passe presque tout son temps dans cette activité, il réalise également des tableaux qui montre combien tous "ces petits boulots d’avant" lui ont permis d’observer la mentalité sénégalaise et les scènes de vie qu’il retranscrit non sans réalisme et humour. Il réalise aussi beaucoup de toiles, avec d’autres thèmes, sur commande. Pourtant, avec le recul, et lorsqu’il voit l’un de ses fils s’adonner avec talent à la peinture, il ne peut s’empêcher de penser au passé et à toutes ses années de vache maigre.

Il avoue ne pas vouloir d’une telle vie pour ses enfants et espère qu’ils se lanceront dans un autre type de carrière. Pessimisme ou réalisme, toujours est il que lorsque l’on découvre le mur de son atelier recouvert de portraits, peints au gré des restes de peinture de sa palette, on ne peut pas imaginer Besse Sow autrement qu’avec ses pinceaux à la main.

Contact

Médina, Rue 33 angle 16 10

Près du Score Sahm et de la Sénélec Médina. Prendre la rue de la Gueule Tapée   à partir de Soumbédioune, tourner dans la petite rue à droite qui se trouve juste avant le feu du croisement du score Sahm (l’entrée de sa maison se situe à 15 mètres environ et le mur est de couleur rose).

Amandine

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top