Menu

Accueil / Actualités / Ma Sané, la voix de Thiès

Art et culture / Entretiens et portraits / Tourisme et découverte

Ma Sané, la voix de Thiès

Aussi charmante que talentueuse, le lead vocal du groupe Waflash, Ma Sané, est l’une des étoiles montantes de la musique sénégalaise.

Partagez cette page Publié le 29 mars 2006 | 0 commentaire

Une voix mélodieuse, qui passe du mbalax à la world music, une jeune femme à l’apparence tranquille se transforme en une véritable « bête de scène » une fois qu’elle entonne une chanson. Elle n’est alors plus cette femme qui semble si fragile, elle chante, elle danse, elle bouge et donne vie à sa musique. C’est certainement sa manière à elle de retranscrire toute l’émotion de ses chansons : « Bella Casa », « Mappando », « Sokhna ci »… D’une grande sensibilité, elle aime chanter l’amour, la femme et la paix.

Son entrée dans le monde de la musique, avec la création du groupe Waflash en 1990, on la doit aux longues grèves estudiantines du Sénégal. Jeune femme au milieu d’un groupe d’hommes, Ma Sané ne quitterait sa bande de copains pour rien au monde. Waflash, c’est comme sa deuxième famille et son succès est celui du groupe auquel elle appartient.

Elle a su s’imposer comme l’une des voix montante de la musique sénégalaise, son style est unique et chacun des albums auxquels elle participe fait l’unanimité. Mais elle semble rester une éternelle adolescente qui étonne par sa simplicité et qui n’a certainement pas fini de nous surprendre.

Sandra Bocandé - www.kamikazz-photo.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu'il faut savoir

    Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu’il faut savoir

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top