Menu

Accueil / Actualités / Oumar Sow, un grand de la musique d’aujourd’hui

Art et culture

Oumar Sow, un grand de la musique d’aujourd’hui

Dire qu’Oumar Sow est l’un des plus grands musiciens d’Afrique est un pléonasme ! Ce n’est pas un mystère si, depuis quelques années, il s’est fait une place au sein de l’élite musicale africaine.

Partagez cette page Publié le 1er mai 2005 | 2 commentaires

Youssou N’dour, Oumar Pène, Cheikh Lô ont tous fait appel à ses talents de compositeur, d’arrangeur et de guitariste.

Très jeune, Oumar Sow commence à jouer de la batterie, mais considéré plutôt comme un « perturbateur », il l’abandonne au profit de la guitare basse.

Il débute sa carrière musicale comme bassiste. Avec des amis, ils créent le groupe Batakhal (Lettre en ouolof). Après leurs répétitions, Oumar s’entraînait souvent sur la guitare de Ibou Ba, (ancien bassiste de Salif Keita) et, petit à petit, il découvre l’instrument et fini par le maîtriser. Il se rend compte et découvre par lui même cette façon harmonieuse qu’il avait de jouer de la guitare : l’inimaginable devient alors réalité.

En 1978, Il intègre le groupe du Club Méd de N’gor au sein duquel il restera deux ans. Il s’envole pour la France ensuite et s’inscrit au Centre d’instruction musicale. Ce passage lui permettra d’ajouter une corde à son arc : il y apprendra le jazz, le blues, l’improvisation et diverses harmonies. Au fil du temps, Il se produit dans plusieurs clubs de jazz français et, très vite, il est happé par le métier.

Quelques années plus tard, dès son retour à Dakar, il forme le groupe Tabala (percussion sénégalaise) avec Idrissa Diop et Seydina Insa Wade (ex-Khalam). Du jazz, il transite à des musiques plus ouvertes. Avec son groupe, il fera les beaux jours des boîtes et clubs de jazz de Dakar.

En 1983, le groupe décide de s’installer en France, jusqu’en 1986. Oumar rejoint alors le Super Etoile de Youssou N’dour où il sera employé comme guitariste et claviste. Il participera aux enregistrement des albums Nelson Mandela et Wondelu.

En 1988, il quitte le Super Etoile et fonde le Gal gui (La pirogue) avec un groupe de requins du studio. Mounir Abdalah à la basse, Robert Lakhoud à la guitare rythmique, Cheikh Lô à la batterie. Il se consacre à la conception et l’arrangement d’albums dont Dokhondém de Cheikh Lô, Seytané de Coumba Gawlo Seck et Aminta N’diaye de Souleymane Faye.

Il intègre le Super Diamono new-look d’Omar Pene en 1993, avec qui il participera à l’arrangement et l’enregistrement de cinq albums : Passeport, Batakhal, Nitt, Etudiant, Supporters, Chômeurs.

Quatre années plus tard, il participe à l’enregistrement du cédérom de Cheikh Lô et participa avec le groupe aux tournées internationales. Parallèlement, il travaille pour Jojoli, (maison de production de Youssou N’dour) à l’arrangement d’albums des artistes comme Viviane Ndour, Cheikh Lô…

Aujourd’hui, Oumar Sow a monté son propre groupe de jazz, le Just Sow Jazz, dont le répertoire est essentiellement composé de quelques standards de jazz harmonisés par les musiciens. Tout le monde se souvient encore de la prestation qu’il a donné avec son trompettiste, accompagnée du Saint-Louis Jazz Orchestra, lors de la soirée d’ouverture du Festival international de Saint-Louis de l’année dernière, soirée durant laquelle il a eu droit à une ovation du public pendant une dizaine de minutes.

En dehors de son groupe, Oumar se consacre à l’arrangement et à la conception d’albums pour une grande maison de production internationale basée à Londres.

Si les USA ont eu Wes Montgomerry, la France a eu Django Reinhardt, nous, nous avons Oumar Sow. Nous espérons qu’il soit pour les jeunes musiciens un modèle à suivre...


Voir en ligne : Le221, mensuel de culture et de sports au Sénégal

Mady Kane

Messages

  • moi jai tjrs ete amoureuse d’omar Sow, c un gran musicien et il est very hot ! dommage que jai pas ses coordonnees, seulemen pour lui dire un petit coucou, vai essayer sur facebook :-))

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • C’est un musicien immense. quelqu’un comme Lenny Kravitz, une légende du rock pop, est tellement proche de lui mais ne l’égale pas, que je me demande si s’il ne l’imite pas tout simplement.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu'il faut savoir

    Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu’il faut savoir

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top