Menu

Accueil / Actualités / Restauration du fort de Podor

Histoire et patrimoine / Société, reportage / Tourisme et découverte

Restauration du fort de Podor

Le fort de Podor, restauré grâce à l’appui de la coopération française, a été inauguré le 11 mars 2006. Une exposition sur l’histoire de la ville et sur le patrimoine historique de la région est également mise en place.

Partagez cette page Publié le 24 mars 2006 | 1 commentaire

Créé en 1744 et reconfiguré par Louis Faidherbe en 1854, le Fort de Podor constitue un élément important du patrimoine architectural de la vallée du fleuve Sénégal ainsi qu’un témoignage de l’histoire mouvementée de cette région liée à la colonisation et aux personnages de Faidherbe et El Hadj Omar Tall.

Commencés en 2003, les travaux, d’un coût total de 260 miillions de F.CFA, ont porté sur la réfection et la consolidation du gros œuvre du bâtiment principal et des deux bâtiments annexes, leur remise en conformité avec leur aspect initial, la réfection complète des enduits, crépis et menuiseries, dans le respect des techniques et matériaux utilisés à l’époque.

A l’occasion de cette cérémonie, il a été également procédé à l’inauguration d’une exposition historique consacrée au site de Podor et de sa région, dont l’organisation a été confiée à l’Association pour la restauration et la conservation de l’architecture saint-Louisienne (ARCAS) et au Centre de recherche et de documentation du Sénégal (CRDS).

Ces efforts s’intègrent dans les actions menées pour le développement d’un tourisme de découverte, respectueux des villages, cultures, de l’histoire et des traditions, notamment la mise en place de circuits de découverte à Saint-Louis et dans la région du fleuve et la remise en service du bateau « Bou el Mogdad », qui organise des croisières régulières sur le fleuve Sénégal.

> Podor et l’Ile à Morphil
> La renaissance du Bou El Mogdad

Texte et photos : d’après le site de l’ambassade de France au Sénégal - www.ambafrance-sn.org

Messages

  • sn

    On prête a Faidherbe d’ avoir construit le bâtiment hors des remparts pour son adjoint. Cela me paraît invraisemblable parce qu’au moment de la reconstruction du Fort, il était Colonel, Directeur du Génie. La même année il est rentré à Saint Louis et a remplacé le Gouverneur Protet. La deuxième raison est que le le bâtiment est d’ un style et est fait de matériaux plus modernes que celui du. Fort.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top