Menu

Accueil / Découvrir / Photos et vidéos / Vidéothèque / Sénégal, la renaissance des fleuves

Sénégal, la renaissance des fleuves

Les deltas du Sénégal, le fleuve Sine Saloum et la Casamance sont victimes de deux fléaux : la surpêche et la disparition de la mangrove   pour l’utilisation du bois de chauffage.

Partagez cette page Publié le 18 février 2010 | 0 commentaire

Grâce à la volonté d’Haidar el Ali et de son ONG Océanium, un petit miracle africain est en train de naître. Motivés par Océanium, les habitants prennent le destin de leur fleuve en main et s’investissent dans la sauvegarde de l’aire marine de Bamboung, désormais protégée. A l’automne, 14 villages participent à la replantation de la mangrove  . Objectif : planter 30 millions de palétuviers.


NOMADES TV : Sénégal, la renaissance des fleuves

Voir aussi

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu'il faut savoir

    Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu’il faut savoir

ACTUALITÉS

  • « M'en aller » et revenir : Samantha Grébongo, ingénieure et chanteuse
    « M’en aller » et revenir : Samantha Grébongo, ingénieure et chanteuse
  • TimzY Collection : une touche de fraîcheur dans le monde de la mode
    TimzY Collection : une touche de fraîcheur dans le monde de la mode
  • Un avenir incertain pour les hôtels situés autour de l'ancien aéroport
    Un avenir incertain pour les hôtels situés autour de l’ancien aéroport
  • Un noël africain, ça ressemblerait à quoi ?
    Un noël africain, ça ressemblerait à quoi ?
  • Liaison aérienne Dakar-Cap Vert : TACV se retire
    Liaison aérienne Dakar-Cap Vert : TACV se retire
  • Africa Ecorace 2018 : pour Julien Sanchez, l'objectif est le Top 5 à l'arrivée
    Africa Ecorace 2018 : pour Julien Sanchez, l’objectif est le Top 5 à l’arrivée

Cherchez dans le répertoire

Top