Menu

Accueil / Actualités / Tanzanie-Sénégal : les Lions ont eu chaud

Sport et loisirs

Tanzanie-Sénégal : les Lions ont eu chaud

Les Lions du Sénégal ont arraché le nul (1-1) dans le match qui les opposait, le samedi 2 juin à Mwanza, en Tanzanie, pour le compte de la 4ème journée des éliminatoires de la Can 2008. Un nul heureux pour les hommes de Henry Kasperczak, obligés d’élever le niveau de leur jeu en seconde période, afin d’échapper aux griffes des Taifa Stars.

Partagez cette page Publié le 7 juillet 2007 | 0 commentaire

On ne donnait pas cher de la peau des Taifa Stars de la Tanzanie face à des Lions du Sénégal qui les avaient ballottés il y a deux mois à Dakar sur le score sans appel de quatre (4) buts à zéro. En dépit de la présence remarquée du Chef de l’Etat tanzanien, Jakaya Morisho Kikwete, et du soutien indéfectible du public de Mwanza, on imaginait mal l’équipe du coach Marcio Maximo, constituée essentiellement de joueurs locaux , venir bousculer une équipe sénégalaise composée en majorité de professionnels.

Mais c’était sans compter avec la détermination des Taifa Stars décidés à laver la gifle de Dakar, et pourquoi pas, à se relancer en cas de succès dans la course pour « Ghana 2008 ». Les absences des trois cadres de l’attaque sénégalaise, à savoir le capitaine El Hadji Diouf (Bolton), Henri Camara (Wigan) et Mamadou Niang (Marseille), avaient fini de donner un surplus de motivation aux coéquipiers du capitaine des Tanzaniens Mecky Meximo. Et ce n’est pas un hasard si les Taifa Stars ont vite fait de prendre la direction des opérations en prenant à la gorge l’équipe sénégalaise, prise de court pour avoir tardé à rentrer dans le match.

Ce qui explique la domination des Tanzaniens qui ont ouvert en toute logique la marque. On jouait à peine la 18ème minute, quand sur une mauvaise relance du pied, le gardien des Lions, permet au milieu tanzanien, Nizar Kalfan, de faire admirer sa puissance de frappe, en logeant la balle dans la lucarne gauche des buts de Tony Sylva. Un but d’une rare beauté qui va plonger le Kirumba Stadium dans une folle ambiance. Suffisant pour déchaîner les Taifa Stars qui seront dominateurs tout au long de la première période. Une première mi-temps où les attaquants sénégalais se sont offerts que trois petites occasions (8e, 35e et 39e mn), là où les Tanzaniens, à l’image du séduisant Haruna Moshi et du virevoltant Saidi Moulid, en ont fait voir de toutes les couleurs à la défense sénégalaise.

C’est en seconde période que les poulains de Kasperczak vont enfin entrer dans le match. Un sursaut d’orgueil favorisé par la rentrée de Ousmane Ndoye, qui va prendre le jeu à son compte en organisant le travail offensif des Lions. Et c’est en toute logique que les Sénégalais, dominateurs dans les 45 dernières minutes, vont revenir à la marque suite à un coup de patte du même Ousmane Ndoye qui sert Demba Ba, qui du bout des pieds trompe Ivo Mapunda, le portier Tanzanien. On jouait la 72e minute.

Les Lions reviennent de loin. Et ils ne vont pas se faire prier pour maintenir la cadence qui va finalement les mettre à l’abri de ce piège tendu par les Taifa Stars et qu’ils ont évité de justesse. Le Mozambique s’annonce déjà …

Par Jean Faye - Photos : STADE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top