Menu

Accueil / Actualités / Têtes au carré

Art et culture

La Biennale OFF

Exposition d’Alain Biffot au Kadjinol Station, du 13 mai au 9 juin.

Partagez cette page Publié le 19 mai 2008 | 0 commentaire

Comme lui pour voir, vous devrez tourner autour de ses photos. Notre danse du regardant l’amuse et donne vie à ses oeuvres.

Cette série de photographies qui pourrait tenir plus de l’installation que d’une simple présentation de photos est basée sur des portraits d’hommes de femmes et d’enfants, de noirs, de blancs, ou de métis comme lui, dont la face avant, arrière et les deux profils auront été pris en photo. Le tout monté sur des stèles et donc en trois dimensions.

Nous n’observons plus les photographies accrochées aux murs, mais nous tournons autour, de manière à en découvrir toutes les faces. Voir de partout, voir ce qui est caché, étant toujours le thème principal.

Alain Biffot, photographe

Né à Rennes en 1959, d’un père Gabonais et d’une mère Française, Alain BIFFOT commence à peindre à l’âge de 15 ans. Quelques années plus tard, il se dirige vers la photographie commerciale. Son parcours est ensuite émaillé de différents métiers à travers le monde qui le font voyager de l’Afrique aux Etats-Unis en passant par l’Europe et l’Océan Indien.

De retour en 1995 à Paris, il relève le défi de réaliser une exposition photographique mais surtout artistique. il n’a pas touché un appareil depuis quinze ans, et, a l’occasion d’expérimenter une technique née d’un rêve. Il se lance dans l’aventure.

Empruntant un appareil par-ci des flashs par là, et la complicité de modèles, sa technique basée sur le relief prend forme.. Elle lui permet de redonner une autre dimension à la photographie.

Après trois expositions, il est consacré au salon d’art contemporain de la Bastille à Paris.
En l’espace de deux ans ce ne seront pas moins de 18 expositions dans différents pays et villes. La dernière remonte à l’an 2000 pour le mois de la photo au studio EBERIS à Dakar.

Ses sujets de prédilection sont les masques et les femmes le tout en relief.
Ayant accepté un contrat de réalisateur au Sénégal, Il a dû mettre son activité en veilleuse pour des raisons professionnelles. Depuis il vit au Sénégal.
Du Gabon où il a poussé avec les masques, le jeu la matière et la lumière, il a tiré son fil rouge. Les interactions entre image et réalité.

Il travaille l’image comme on apprend les langues. Autrement dit, Alain cherche sa plénitude en privilégiant tous ses sens. Artiste complet, langage de la vue, de l’ouie, du toucher, goût du travail bien fait, la rigueur guide en confiance sa folie créatrice.

Petit à petit ses photographies se transforment en objet puis en meubles. au gré des rencontres, il traverse avec légèreté les codes de la représentation.
il ne cherche pas à se définir en tant qu’artiste, c’est un manuel un artisan de l’image.

Il ne sait pas copier et n’a aucune références. Il avance seul et lâche son imaginaire sans complexe parce qu’il ne se regarde pas dans le regard de l’autre, c’est le monde qu’il y voit.


Kadjinol Station, Avenue A. Sarrat x Salva, tel. 33 842 86 62 - 76 662 72 62

Alain BIFFOT au : 77 639 62 63 - alain2 mandarine-sn.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu'il faut savoir

    Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu’il faut savoir

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top