Menu

Accueil / Actualités / Tourisme : 2e édition du Ticca, visite guidée

Société, reportage / Tourisme et découverte

Tourisme : 2e édition du Ticca, visite guidée

A l’occasion du Salon du tourisme, des industries culturelles et de l’artisanat d’art 2011, le choix du Village du Festival comme site devant accueillir cette 2e édition était peu convainquant au départ. Les aménagements apportés ont fini par lever toute inquiétude. Mieux, ce génie d’occupation de l’espace prend des proportions plus originales au niveau de certains stands pour faire la différence. Ils ont fait l’objet d’un coup de cœur. Bienvenue au salon...

Partagez cette page Publié le 1er juin 2011 | 0 commentaire

Dès le premier hall, la plupart des stands vous épatent et vous offrent un accueil chaleureux à l’image de l’esprit de la « téranga   » (hospitalité) sénégalaise. Un accueil qui rime d’ailleur avec le Terrou Bi, pour vous dire qu’« un autre monde est possible… le votre ! », une façon de vous inviter de part un message simple et clair à découvrir son hôtel de standing international, son casino, ses restaurants, sa discothèque le Gaal Gui…

À un coup de rame de là, Ada Voyage vous assure un service digne de confiance et vous introduit au rond point du Salon. Mais avant de franchir la sortie de ce Hall, un clin d’œil vers votre gauche vous incite à aller chercher un Répertoire Touristique du Sénégal et un magazine 221 au niveau de l’espace dédié au Sénégal sur Internet via au-www.senegal.com, occupé par Imédia et Calao Production.

Réservé à l’artisanat et à l’artisanat d’art, le rond point du salon s’est distingué par l’originalité de la scénographie et des articles proposés. C’est le cas de la Table à manger sénégalaise bien inspirée de la réalité d’ici pour centrer le bol et prévoir des poufs tout autour. De l’autre coté, l’installation du Groupe Goorgoorlou où la calebasse comme matériau certifiée d’une importance capitale est le dénominateur commun, entre meubles, instruments de musique, performance musicale, récipients, costumes… Juste devant, l’artiste peintre sculpteur Thia invite à prendre part au combat pour l’unité africaine avec ses œuvres fascinantes de lutteurs aux cornes solides prêts à la charge.

Après avoir fait le tour du Rond point, l’étape suivante vous plonge dans le « grand » salon où vous vous rendez compte qu’ici, c’est une affaire de grandes entités, avec des orientations et politiques aux fortunes diverses. Elles s’affichent, s’assemblent mais ne se ressembles pas.

Accédez dans le Hall B, le temps de réfléchir et de vous orienter, vous leur rentrez dedans. Vous êtes à l’Agence Nationale de Promotion Touristique (ANPT). Elle réussit une disposition qui vous montre qu’elle est la maitresse d’œuvre de ce Salon. Non loin d’elle, la Stratégie de Croissance Accélérée (SCA) vous accroche. Elle présente, entre autres, le Talisman Lodge et son concept novateur du bivouac mobile, Oumou Sy la styliste de renom qui a toujours de la créativité à revendre, sauf, que pour cette fois ci, il y avait une photo de plus au pied de l’installation pourtant très originale de la doyenne de la haute couture au Sénégal.

C’est dans ce même état d’esprit que d’autres grandes structures ont démontré leurs puissances à travers la scénographie, le design, le charme des couleurs et formes, mais aussi l’éloquence et la classe de leur équipe… Ainsi, l’escale de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) n’est pas passé inaperçu, même si son envol continue vers une « Destination du Futur ». Nous avons aussi l’Hôtel des Almadies et son ambitieux projet du futur Club Med prévu sur le site de l’ex Club Aldiana du Nianing, le Groupe Strawood représenté au Sénégal par le Méridien Président qui force le respect, le Lamantin Beach qui renait lentement mais surement de ses cendres, La Résidence Hôtel Le Diola et son service sur mesure, le Decameron et ses animations de danse colombienne très sexy et bien appréciée..., le public en redemande encore…

Au fond du Salon, vous passerez devant un espace surement squatté par une chaine de télévision encore à l’état embryonnaire, tenez-vous bien : Sopi TV est dans la place. Après ce petit choc émotionnel, le Ticaa Beach Bar bien inspiré, vous accueille au bord de l’eau. Un espace de retraite pour des instants de détente avec un café concert, animé par le Jamm Jazz le premier jour et Pape & Cheikh pour la suite.

C’est ainsi que d’un espace à un autre, le Ticaa a vécu au quotidien. Comme quoi, avoir un bon produit où un service crédible c’est bien, mais savoir le valoriser c’est encore mieux.

Youssouf Chinois - Photos Jules

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top