Menu

Accueil / Actualités / Yoseikan budo, championnat national des moins de 15 ans : Une fête (...)

Sport et loisirs

Yoseikan budo, championnat national des moins de 15 ans : Une fête réussie

L’esplanade de l’obélisque a été prise d’assaut le 10 février passé dès 15 heures par les juniors du Yoseikan Budo, pour la 1ère édition du Championnat national des petites catégories.

Partagez cette page Publié le 18 avril 2007 | 0 commentaire

La cérémonie placée sous la présidence du ministre des Sports, a été rehaussée par la présence de l’Ambassadeur du Japon au Sénégal, du représentant du Gouverneur de la Bceao, de l’ambassadeur de la Côte d’ivoire au Sénégal, M. Gaye, Président de la fédération sénégalaise de karaté représentant également le Président du Cnoss et de M. Soumaré, assureur depuis bientôt dix ans du Yoseikan budo.

Les coupes et médailles offertes par le Ministre des Sports, le Gouverneur de la Bceao et le Chef d’Etat Major des Armées ont récompensé les différents finalistes. Dans la matinée, les éliminatoires se sont déroulées au Dojo de la Maison de la Douane et ont départagé les différents clubs de Dakar et des régions. Cette compétition, destinée aux enfants de moins de quinze ans , constitue l’aboutissement de plusieurs années de vulgarisation de la discipline par le Comité National qui oeuvre pour l’encadrement de jeunes citoyens à travers les Arts Martiaux.

La manifestation a commencé par une exhibition de lutte sénégalaise en la personne du lutteur Tapha Guèye N°2 et ses partenaires de l’écurie de Fass. Par la suite, les enfants ont effectué de démonstrations montrant les différentes techniques du Yoseikan Budo, notamment le Nunchaku, le Boken, le Ken Mousse et les Tambos contre le Ken Mousse. Les enfants ont concouru sur deux ateliers : kata et combat en Tambo (bâton court). Dans le kata, ils ont mis en avant la beauté du geste et son efficacité, mais aussi la justesse dans l’action ; un combat qui allie vitesse, précision et aussi esthétique. Avec les outils pédagogiques comme le Tambo, ils ont appris à admettre que l’on peut gagner comme l’on peut perdre.

Les finales qui opposaient les différents clubs du Sénégal, ont vu ceux de Dakar prendre le dessus sur les autres régions, à l’exception de la tranche d’âge des 12 ans, remportée par Kaolack. Les Thièssois, à cause des embouteillages, sont arrivés en retard pour les éliminatoires et n’ont pas pu faire partie de la sélection.

On pouvait lire dans les yeux des parents venus nombreux, la fierté de voir leurs enfants faire leur première compétition. La manifestation s’est close avec le cercle de feu, imaginé par les enfants et qui consistait à rouler et passer à travers des cerceaux enflammés. Cette première édition du championnat national des petites catégories a été très parti culière, en cela qu’elle plaçait l’enfant au coeur de l’activité, en plus de sa démarche pédagogique.

Cette journée fut aussi le cadre d’une remise de diplômes et de ceintures noires à certains adultes et benjamins ayant réussi avec succès leur examen de passage, dont les deux plus jeunes avaient entre 13 et 14 ans.

Alex Gaye

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu'il faut savoir

    Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu’il faut savoir

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top