Accueil > Les auteurs > Irène Idrisse

Irène Idrisse

Il y a la Irène, qui, à l’âge de douze ans, voulut rentrer au couvent et devenir nonne « pour aider les gens » disait-elle. Cette affection ne l’a jamais vraiment quittée. Puis vint le temps des rouges à lèvres roses et Irène devint scénariste signant souvent d’un pseudo.

Ayant ouïe dire que la « connaissance te libèrera », Irène déploya ses ailes : compositeur interprète (blues, soul , jazzy), nouvelliste, animatrice radio, conceptrice d’émissions télé, rédactrice en chef du défunt mag Casting, journaliste et chroniqueuse qui collabora notamment avec le bimestriel Téranga : mag de bord de la compagnie Air Sénégal International, journal culturel Le 221, mordant mag de toutes les insolences et toutes les libertés : Station 1...

Pour résumer Irène, nous dirons qu’elle est un esprit baroque, fortement épris de justice, de liberté, et de beauté.
Par beauté nous entendons la plus simple : une silhouette, une carnation, un sourire, un geste noble, à la plus sophistiquée (qu’elle n’a plus vraiment le temps de pratiquer, hélas)...

Beauté simple ou beautés simples qu’à son sens, l’Homme, « toujours lui ! » murmure-t-elle, « met un point de déshonneur » à toujours ternir.

Irène, c’est une idéaliste réaliste, condamnée à ne jamais se résigner.

Belle et rude condamnation, en vérité. Je l’ai connue, trop peu sans doute…


Envoyer un message

Top