Menu

Accueil / Actualités / À la découverte du sanctuaire marial de Gouloumbou

Art et culture / Tourisme et découverte

À la découverte du sanctuaire marial de Gouloumbou

Gouloumbou, une localité sur la route nationale 6 située à 35 km de la capitale du Sénégal oriental, traversée par le fleuve Gambie, a son côté sacré : le sanctuaire marial du diocèse de Tambacounda s’y trouve.

Partagez cette page Publié le 15 janvier 2016 | 1 commentaire

Les populations qui vivent à Gouloumbou ont pour activités principales l’agriculture, la pêche et l’élevage grâce aux ressources sylvo-pastorales de la région et à des terres propices à la culture maraîchère.

De la contemplation de la nature que la localité offre au trait d’union qu’elle joue entre l’est du pays et la région naturelle de la Casamance, Gouloumbou a aussi son côté sacré.

Le sanctuaire marial du diocèse de Tambacounda est éloigné de la nationale 6 de seulement 1 km. Le site calme, égayé parfois par le babil des petits oiseaux, enfoui à peine dans l’ombre des arbres, s’étend sur quatre hectares au bord du fleuve dans la forêt classée de Gouloumbou. Il draine annuellement des milliers de fidèles catholiques, majoritairement issus de la région orientale qui viennent se recueillir au pied de la statuette de Marie placée dans une grotte haute de trois mètres.

Sanctuaire marial du diocèse de Tambacounda

C’est le dimanche 14 décembre 1997 que l’endroit est inauguré et béni par son Monseigneur Jean-Noël Diouf, évêque du diocése de Tambacounda. C’est à partir de cette date qu’a lieu le premier pèlerinage. Depuis, les fidèles pèlerins s’y rendent à chaque début du mois de décembre.

Des moments forts marquent le jour du recueillement : la messe, le chapelet, l’exposition du saint-sacrement, la bénédiction des objets de piété et enfin la bénédiction finale de la foule. La veille, une marche est effectuée de la commune de Tambacounda jusqu’au sanctuaire par des jeunes fidèles qui reçoivent durant cette manifestation des enseignements bibliques avant de participer à la veillée de prières une fois arrivés dans les lieux saints.

Amédine Faye

Messages

  • mg

    j’aimerai y être pour être bénie

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Odia, précurseur de la caricature

    Odia, précurseur de la caricature

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top