Menu

Accueil / Actualités / Afrique et Diabète : il faut tirer la sonnette d’alarme

Société, reportage

Afrique et Diabète : il faut tirer la sonnette d’alarme

Plus de 415 millions est le nombre de personnes vivant avec le diabète dans le monde, selon les chiffres de la Fédération Internationale du Diabète. Dont 77% dans les pays à faible et à moyen revenu. La projection pour 2040 est de 642 millions de malades, parmi lesquels plus de 42 millions en Afrique.

Partagez cette page Publié le 13 juillet 2017 | 1 commentaire

Le tocsin vient d’Europe. Plus précisément de neuf signataires internationaux que sont le Pr Sachs, Pr Marion Nestle, Pr Cynthia Fleury, Dr Olivier Veran, Pierre Salignon, Stéphane Besançon, Dr Kaushik Ramaiya, Pr Naby Balde et le Dr David Beran. Ces sus cités ayant ratifié une tribune dans laquelle ils tirent la sonnette d’alarme à propos de ce sujet qui selon eux équivaut à une « bombe à retardement ». Leur sortie est ponctuée par une incitation à signer une pétition qu’ils ont lancée.

« L’épidémie de diabète ne cesse de progresser, tout particulièrement en Afrique, sous l’effet conjugué de l’urbanisation rapide, la modification des habitudes alimentaires, l’augmentation de l’espérance de vie, sans oublier les mutations environnementales ».

Mort, amputations, cécité

5 millions de décès par an lui sont dus, soit une mort toutes les 6 secondes. Elle est aussi la première cause de cécité, de mise sous dialyse et d’amputation non traumatique.

« Comment justifier en effet que l’insuline, un traitement pour le diabète de type 1, découvert il y a presque 100 ans, reste inaccessible à la majorité des patients en raison de son prix. En Afrique, une année d’approvisionnement en insuline représente plus de 17% des revenus d’une famille »

Le cas du Sénégal

Au Sénégal, le fait que le régime alimentaire a la main lourde sur l’huile et est majoritairement à base de riz ; entre en plein dans le schéma des facteurs favorisant cette maladie. Le riz c’est bon certes, mais peut s’avérer dangereux sur le long terme. Pour preuve : une étude menée en Chine a démontré que des personnes mangeant principalement du riz sont plus aptes à développer un diabète que celles consommant principalement du blé. Sans compter cet éloge de la lenteur relevant de la culture - une fille doit être lente dans ses gestes – et qui incite les filles à se dépenser le moins possible. Dernier point mais non le moindre : la mode des filles/femmes à la corpulence xxl, poussant celles-ci à l’embonpoint.

Irène Idrisse/ Photo : Jakiss

Messages

  • sn

    Oui quel fleau .. Le changement d’habitude alimentaire va avoir de violentes repercutions sur la sante public..le hamburger est a la mode ! Un desastre s’annonce .. Et bien sur lexmanque d’info chronique ..

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • En vidéo, balade dans le Sine Saloum

    En vidéo, balade dans le Sine Saloum

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top