Menu

Accueil / Actualités / Beau livre : « La maison Senghor »

Art et culture / Histoire et patrimoine

Beau livre : « La maison Senghor »

Un livre qui nous fait pénétrer dans la maison de Léopold Sédar Senghor, au bord de la Corniche à Dakar. Texte de Xavier Ricou, photographies de Gogo Sy, préface d’Abdou Diouf.

Partagez cette page Publié le 21 avril 2016 | 0 commentaire

Dakar, années soixante-dix. Alors que fleurissaient en Europe et aux États-Unis des mouvements architecturaux fonctionnalistes et utilitaristes, auxquels s’opposaient d’autres mouvements portés par la vague hippie, le Sénégal se cherchait une identité architecturale propre. Le président Léopold Sédar Senghor inventa alors le parallélisme asymétrique et décida d’appliquer le concept à la construction de sa propre villa, située au bord de la Corniche, au Pôle Ouest de l’Afrique.

La maison Senghor

Inspirée par le célèbre film qui sortit à la même période, la rue surnomma l’édifice Les Dents de la Mer. Le président n’y vécut que peu de temps, entre le moment où il quitta volontairement le pouvoir avant le terme de son cinquième mandat et la mort accidentelle de son fils, Philippe, en 1981.

Ces quelques mois suffirent pourtant pour que sa présence y reste profondément marquée. La maison demeura alors en l’état, presque intacte, des tableaux sur les murs au linge dans les armoires, jusqu’à ce que le président Macky Sall décide de la transformer en un musée consacré au président-poète. Mais plus que d’un simple musée, cette visite nous invite à découvrir un véritable sanctuaire, resté miraculeusement figé dans le temps.

Maison Senghor : la chambre bleue

Les auteurs

De culture et d’origines métisses, Xavier Ricou est né au Sénégal en 1959. Architecte, il est chargé en 2005 par l’UNESCO et le Bureau d’architecture et des monuments historiques du Sénégal d’élaborer le Plan de sauvegarde et de mise en valeur de l’île Saint-Louis. Il est actuellement directeur des nouveaux projets à l’APIX (Agence nationale chargée de la promotion de l’investissement et des grands travaux). Auteur de Trésors de l’iconographie du Sénégal colonial (Riveneuve, 2007), il administre le site Internet Senegalmetis.com et la page Facebook du même nom.

Gogo Sy, de son vrai nom Aïssata Sy, est une jeune artiste plasticienne diplômée de l’École des arts de Dakar où elle a étudié l’architecture et l’environnement. Également passionnée de photographie, elle est parvenue, au fil des ans, à conjuguer ses passions pour en faire un véritable métier. Le doigt sur le déclencheur, elle est toujours à l’affût d’une belle lumière, d’une émotion ou d’une expression particulière sur un visage, prête à les immortaliser pour l’éternité.


Voir en ligne : http://www.riveneuve-editions.com/c...

La Maison Senghor, Riveneuve Éditions, 15.00 €

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Promotion de fin d'année sur les cartes routières du Sénégal

    Promotion de fin d’année sur les cartes routières du Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top