Menu

Accueil / Découvrir / Visites guidées / Casamance Écoparc, un poumon vert

Casamance Écoparc, un poumon vert

L’idée d’aménager Casamance Ecoparc a pu voir le jour en 2010. Étendue sur 400 ha, sous le beau feuillage de la forêt primaire du village de Diembéring, cette belle réserve naturelle ravira les amoureux de la nature et les touristes, mais aussi les chercheurs et étudiants dans le domaine de l’agroforesterie…

Partagez cette page Publié le 26 mars 2014 | 2 commentaires

Pour percer les secrets de ce jardin vert d’authenticité, une visite guidée s’impose. Elle commence à 13h avec Augustin Diatta, patron des lieux. Premier constat en ce milieu de journée où il fait traditionnellement chaud, ici, il fait beau temps, l’air est pur sous le feuillage. Végétation généreuse à cheval sur une mangrove   et une palmeraie ; des collines offrent une vue imprenable sur les rizières et plus loin, l’océan Atlantique. Dans ce havre de paix, les explications du guide sont accompagnées par le chant des oiseaux.

En bon militant de la nature, le maître des lieux précise d’emblée que Casamance Ecoparc est un projet original. Alors qu’on parle des forêts classées dans la région, dans lesquelles est interdite toute forme d’exploitation, l’Ecoparc opte quant à lui pour l’exploitation rationnelle. Cette approche permet aux populations de se servir des feuilles et/ou du bois mort selon leurs besoins, de cueillir les fruits, mais également de participer aux campagnes de reboisement pendant la saison des pluies.

En partenariat avec les élèves et étudiants en agroforesterie, l’Ecoparc répertorie plusieurs espèces d’arbres. Ainsi, l’espace reçoit souvent les pensionnaires de ces établissements et leurs enseignants dans le cadre de leurs sorties pédagogiques. Ils y côtoient les lianes du Saba senegalensis, une espèce de plantes de la famille des Apocynaceae qui produit le madd, fruit très prisé au Sénégal. La visite invite également à découvrir une diversité d’espèces animales, une clairière par ci, un fromager par là, ou encore à apercevoir une termitière.

Ce poumon vert accueille aussi un mystérieux amas coquilliers qui entretient son mythe à l’image de ceux du delta du Saloum : ils témoignent de l’histoire de l’occupation humaine le long des côtes de l’Afrique de l’Ouest.

Située à 80 km de Ziguinchor et à 10 km de Cap Skirring, la réserve naturelle Casamance Ecoparc a déjà enregistré de très nombreux visiteurs, dont celles de l’ambassadeur d’Allemagne, d’une délégation du groupe Eiffage, d’Ecofund, des élèves du lycée Jean Mermoz de Dakar, d’étudiants de l’Université Assane Seck de Ziguinchor, de chercheurs et touristes de tous horizons. La visite se fait à pied ou à vélo avec des guides formés par les agents des Eaux et Forêts d’Oussouye. Le circuit à travers les pistes est un peu long, mais très agréable…

L’Écolodge Sembène Ousmane

Au terme de la promenade et au sommet de la colline, un espace pour se poser : l’Écolodge Sembène Ousmane. Inspiré de l’architecture traditionnelle diola, l’espace comprend une grande case à impluvium de huit chambres ayant vue à la fois sur l’océan et la forêt, deux bungalows, une cuisine, un restaurant, une salle de séminaire. Son ouverture prochaine promet un service de qualité pour la planification de voyage de stages ou d’études, de séminaires, d’ateliers, d’excursions en groupes, découvertes écotourisme…

Youssouf Chinois, photos : Chérif Bodian

  • Augustin devant un jeune fromager de 300 ans
  • Case à impluvium
  • Entrée Ecoparc Casamance 5
  • Excursion Pédagogique Ecoparc Casamance 3
  • Fromager Ecoparc Casamance
  • Madd ou liane du Saba senegalensis
  • Vue des rizières depuis la coline de l Ecolodge Sembène Ousmane
  • Vue tamisée par le feuillage

Messages

  • fr

    Bonjour,

    Je suis émue car j’ai vécu moi-même à Djembéring de 2008 à 2010. J’y ai créé l’Auberge Les Rizières qui se trouve à l’entrée du village.
    J’ai tellement la nostalgie des lieux, du cadre extraordinairement naturel il faut dire (fromagers géants, bolongs  , rizières, brousse, plage...) et des villageois :-), ah les villageois, que du Bonheur !

    Faudra que je revienne, en touriste cette fois.
    Bravo !

    Myriam alias Mariama « la femme brave » comme m’avaient surnommée les Djembéringois ;-)

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • fr

    magnifiques-paysages protégeons la nature !!

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

ACTUALITÉS

  • Ndumbeland, le groupe de musiciens accompagnateurs qui monte
    Ndumbeland, le groupe de musiciens accompagnateurs qui monte
  • DAKAR-Mbour en bus Sénégal dem dikk, enfin possible
    DAKAR-Mbour en bus Sénégal dem dikk, enfin possible
  • Le site de l'aéroport Léopold Sedar Senghor tombe aux mains des Marocains
    Le site de l’aéroport Léopold Sedar Senghor tombe aux mains des Marocains
  • Dj Cortega : initiateur de l'Electrafrique
    Dj Cortega : initiateur de l’Electrafrique
  • Corsair poursuivra bien ses vols sur le Sénégal
    Corsair poursuivra bien ses vols sur le Sénégal
  • Tambacounda : les acteurs culturels à l'école de l'élaboration de projets culturels
    Tambacounda : les acteurs culturels à l’école de l’élaboration de projets culturels

Cherchez dans le répertoire

Top