Menu

Accueil / Actualités / Éducation : de nouvelles filières offertes au Sénégal

Société, reportage

Éducation : de nouvelles filières offertes au Sénégal

En Afrique, le Sénégal est l’une des destinations de choix pour les étudiants. Pour garder cette place, et essayer d’attirer encore plus de candidats, de nouvelles filières sont maintenant offertes par les écoles professionnelles.

Partagez cette page Publié le 6 septembre 2018 | 0 commentaire

« Nous nous rendons compte que de nouvelles filières professionnelles intéressent de plus en plus de monde. Nouveaux bacheliers, professionnels qui veulent approfondir leurs connaissances, etc. » déclare d’emblée monsieur Faye de l’Institut des sciences du management (ISM). De nombreuses écoles calquent désormais leurs programme sur la demande sur le marché de l’emploi. Management, art, assurances, médecine… Le Sénégal offre aujourd’hui des formations que l’on ne trouvait hier qu’à l’étranger.

Management : master en management du risque

Dans chaque entreprise, le management tient une place de choix. Mais parfois, les dirigeants négligent le côté prévention et risques qui guettent les sociétés. Le groupe Ifage http://www.au-senegal.com/institut-... propose désormais un master professionnel en management des risques. À la clé, une certification internationale qui vous donne le grade de « Risk manager international ». C’est une formation pas encore très connue en Afrique, mais qui pourtant est très demandée à l’étranger. De nombreuses multinationales qui s’installent en Afrique ne manquent jamais de rechercher ces profils.

JPEG - 84.6 ko
Etudier au Sénégal-Des filières d’avenir

Communication et leadership

La communication ne se limite pas uniquement à faire des communiqués à l’interne. Il faut penser aujourd’hui à la demande du marché en termes de communicants politiques, au leadership. Toutes ces branches sont maintenant disponibles au niveau de l’Institut Madiba de l’ISM. Des master II en communication leadership et relations publiques, communication politique (communication institutionnelles, communication politique et stratégie d’influence). Des masters qui formeront les leaders de demain, des attachés de presse et relations publiques.

Une autre branche pour doter les acteurs culturels d’un bagage qui leur permettra demain de réussir dans leur secteur, c’est la licence en arts et culture. Une formation que propose l’ISM en collaboration avec une école des arts de Paris. Un diplôme qui permettra d’accompagner les acteurs à accroitre leur potentiel culturel et artistique. On en sort avec le titre de manager culturel, d’expert sur le marché de l’art, etc.

Depuis quelques années, le Sénégal s’est mis à la formation d’interprètes et traducteurs. Le pays accueille de nombreuses rencontres internationales où les interprètes sont sollicités. Esthos et le Linguaspirit International School offrent des licences en traduction et des masters en interprétariat dans plusieurs langues.

Assurances

Dans les assurances, au niveau du Sénégal et de l’Afrique, il y a une branche qui est encore mal connue. C’est l’actuariat, qui se spécialise dans l’analyse et le contrôle du risque et des effets du hasard dans toutes les questions d’assurance et de régimes de retraite. Une branche porteuse avec la floraison de cabinets d’assurance, mais dont l’ordre ne dépasse pas 15 membres. Le programme de master en actuariat est proposé par Ifage.

JPEG - 105.5 ko
Ingénierie biomédicale-Upao-Sénégal

Des métiers d’avenir ciblés

L’environnement, la météorologie, l’agrobusiness sont des secteurs dynamiques qui attirent de plus en plus d’étudiants. IMEM (Institut des métiers de l’environnement et de la météorologie) propose des programmes en métrologie, qualité-sécurité-environnement, hygiène-sécurité-environnement et environnement-eau-assainissement. L’objectif ici est de combler la faible offre en formations scientifiques dans des secteurs aussi dynamique que l’environnement et la sécurité. Formés des professionnels qui pourront aider à atteindre les objectifs de développement durable. La formation se fait sur deux ans et une formation continue (renforcement de capacité).

Avec la découverte du pétrole et du gaz au Sénégal, de nouvelles filières préparent aux métiers miniers comme le diplôme d’ingénieur en mine, pétrole et gaz de l’Upoa.

Santé

Le Sénégal a un plateau médical riche en appareils sanitaires, mais peu ou pas de main d’œuvre pour les révisions et réparations en cas de panne. La majorité des appareils médicaux en Afrique sont envoyés à l’étranger pour ces travaux. Pour pallier ce manque de formation, des ingénieurs sont désormais formés en ingénierie biomédicale à l’Université polytechnique de l’Afrique de l’Ouest, l’une des rares à offrir cette formation.

Liste des universités et écoles de formation au Sénégal : http://www.au-senegal.com/universit...

Eva Rassoul

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Top