Menu

Accueil / Actualités / Étudier en France : pas facile messieurs du gouvernement

Diaspora / Politique et institutions

Étudier en France : pas facile messieurs du gouvernement

Les études universitaires en France ne sont pas à la portée de tout le monde. C’est même devenu un privilège, et la crise n’a rien arrangé. Mais on peut quand même sans sortir, même si nos gouvernants ne nous aident pas beaucoup.

Partagez cette page Publié le 1er juin 2015 | 1 commentaire

Pour étudier en France, il est quasi-indispensable d’obtenir une bourse. Mais cette dernière est devenue une perle rare et l’étudiant est obligé de travailler pour subvenir a ses besoins.

Vingt heures par semaines est le nombre d’heures légal pour les étudiants désirant travailler et malgré cela le marché du travail estudiantin est saturé, l’offre étant inférieure à la demande. Nous vivons alors souvent juste du peu d’argent que nos parents nous envoie, ce qui représente beaucoup d’argent chez nous, mais bien peu en Europe.

Même si nous n’avons que rarement des bourses, nous avons droit, au même titre que les Français, aux aides de la Caisse d’allocation familiale (CAF) et à la sécurité sociale. Elles nous permettent de payer un petit loyer et de se soigner quand on est malade. Elles deviennent plus importantes si on travaille et si on cotise. Dans tous les cas, nous en sommes très reconnaissants au gouvernement français de nous avoir donné ce droit. Sans cela beaucoup d’étudiants seraient peut être SDF et ne pourraient peut-être pas avoir accès au soins.

C’est triste à dire, mais on a l’impression que c’est ce gouvernement de cette terre étrangère qui se préoccupe le plus de nous, contrairement à notre gouvernement qui semble nous avoir oublié...

Paulette Marone.

Messages

  • fr

    Vous avez parfaitement raison. Moi je suis un étudiant sénégalais et j’étudie à Saint-Etienne. C’est totalement vrai, car on a l’impression que nous sommes des étudiants français et pas sénégalais tellement nous avons plus de droits ici en France plus qu’au Sénégal. Et c’est déplorable. La plupart d’entre nous sommes venus en France par les moyens de nos parents et l’Etat sénégalais, bien qu’on constat un changement de politique envers les étudiants sénégalais de l’étranger, traine le pied pour généraliser les éyant droit à la bourses. Mais d’aucuns pensent que tout étudiant qui est en Europe ou en Amérique n’a pas besoin de cette bourse. Ce qui est totalement aberrant dans la mesure où moi personnellement, ma situation actuelle n’est pas mieux que celle où j’étais au Sénégal il y a deux ans de cela. Heureusement qu’il y a le gouvernement français qui nous aide à garder notre dignité en nous octroyant des allocations au logement et de pouvoir bénéficier de l’assurance maladie, et ce au même titre que les étudiants français. Ce que, par contre, je ne vois pas au Sénégal où l’étudiant étranger paye presque 20 fois plus de frais scolarité qu’un étudiant sénégalais. Moi qui suis étudiant étranger en France, j’ai plus de droit qu’un étudiant étranger qui étudie au Sénégal. Et ça n’est pas normal. La culture de l’égalité doit commencer tout d’abord dans l’éducation. Je crois que j’ai beaucoup écrit mais cela s’inscrit dans le souci de faire entendre raison à notre gouvernement et aussi de lutter pour les générations futures qui viendront étudier en Europe et dans les autres pays de l’Occident. Merci.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Odia, précurseur de la caricature

    Odia, précurseur de la caricature

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top