Menu

Accueil / Actualités / Fama mène la danse

Art et culture / Entretiens et portraits / Journée de la femme

Fama mène la danse

Maman danseuse, papa musicien, Fama baigne depuis son plus jeune âge dans le milieu artistique. Et elle est déjà polyvalente.

Partagez cette page Publié le 22 mars 2006 | 0 commentaire

Décidée et dynamique, sur scène ou en backstage, Fama a une vitalité qui fait chavirer son public et ses amis.

A quatre ans, sous les jupons de maman, elle s’initie à la danse classique. A 16 ans aujourd’hui, c’est en suivant ses conseils qu’elle s’essaie à toutes pour découvrir les plaisirs de chacune d’elles.

Sous la férule de Marianne Niox, Fama développe son sens artistique et devient actrice. Un grand sens du professionnalisme, du sérieux dans son travail, elle a en plus de l’énergie à revendre : danse classique, hip hop, jazz et danse africaine. Fama est polyvalente et elle pourra sans aucun doute réaliser son rêve : ouvrir son école de danse et être chorégraphe.

En mélangeant tous ces styles, cette passionnée de danse impose le sien et s’enrichit de tout.

Pleine de confiance, et parce qu’elle ne veut pas se laisser impressionner par ses copains, elle s’initie aussi au breakdance et prend vite goût à cette « danse d’hommes ». Elle travaille rigoureusement les mouvements avec un groupe d’amis pour participer à des battles dont l’aboutissement sera la reconnaissance de cette danse au Sénégal.

Y a pas à dire, Fama kiffe la danse !

Sandra Bocandé - www.kamikazz-photo.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Top