Menu

Accueil / Actualités / Festival de jazz de Saint-Louis 2018, une programmation alléchante

Événement

Festival de jazz de Saint-Louis 2018, une programmation alléchante

A vos marques, prêts pour le festival de jazz de Saint-Louis. Pour la 26ème édition, les organisateurs ont misé sur des noms connus dans le milieu du jazz. Sans oublier de lancer quelques talents prometteurs comme la jeune artiste sénégalaise Awa Ly. Nous vous présentons les têtes d’affiche de cette année et leur biographie, en vous donnant rendez-vous du 26 avril au 1er mai à Saint-Louis.

Partagez cette page Publié le 13 avril 2018 | 0 commentaire

RHODA SCOTT QUARTET FEMININ (USA)

Maîtrise, énergie et timbres caractéristiques, Rhoda Scott reste un mythe vivant de l’orgue Hammond. Aussi à l’aise dans la musique classique que dans le jazz, le gospel ou le blues elle aura joué avec les plus grands : Ray Charles, George Benson, Count Basie, Ella Fitzgerald… Rhoda Scott enthousiasme un large public à travers le monde depuis 40 ans, avec en sus son large sourire et une grande générosité pour mettre en avant la nouvelle génération de musiciennes formant son Lady Quartet : Sophie Alour, Julie Saury et Lisa Cat-Berro. Un quartet composé de femmes, générations confondues, réunies par le jazz, pour faire vivre un groove intemporel, avec talent, swing et générosité.

STANLEY JORDAN / WILL CALHOUN/ KAI ECHKARD BAND (USA-ALLEMANGE)

Stanley Jordan (31 juillet 1959 à Chicago) est un guitariste, pianiste et chanteur de jazz/jazz fusion américain, connu en particulier pour sa technique de tapping qui consiste à utiliser ses deux mains polyphoniques à la guitare. Grâce à cette technique particulière, il lui est possible de jouer sur deux guitares en même temps, voire de jouer sur une guitare et un piano en même temps.

William Calhoun, connu sous le nom Will Calhoun, né le 22 juillet 1964 à Brooklyn, New York est le batteur du groupe Living Colour. Il a également joué dans les groupes Jungle Funk et Headfake, comme leader de formations jazz et a accompagné différents artistes comme B. B. King, Mick Jagger, Jaco Pastorius, Harry Belafonte, Paul Simon, Marcus Miller, Wayne Shorter, les rappeurs Lauryn Hill, Run-DMC et Public Enemy, etc. Ce musicien du Bronx a reçu le prestigieux prix Buddy Rich Jazz Master pour ses impressionnantes performances de batteur. Il est aussi élu meilleur nouveau batteur en 1988 et meilleur batteur progressiste 3 fois de suite en 1989, 1991 et 1992 par les lecteurs du magazine « Modern Drummer »).

Kai Eckhardt est un bassiste, né le 15 juin 1961 à Mayence, en Allemagne, d’une mère allemande et d’un père libérien. Il sera élevé entre l’Allemagne et l’Afrique de l’Ouest. Il est plus connu pour son travail avec John McLaughlin, Vital Information, Torsten de Winkel, Billy Cobham and Garaj Mahal.

SHAHIN NOVRASLI -PIANO SOLO (AZERBAÏDJAN)

Un peu comme Tigran Hamasyan avec la musique arménienne, Shahin Novrasli propose une fusion très réussie entre la musique traditionnelle azérie et le jazz avec une virtuosité étourdissante et un lyrisme qui touche vraiment au cœur. Il entre dans le monde de la musique dès sa plus tendre enfance. Ses premiers concerts en soliste avec l’Orchestre symphonique d’État d’Azerbaïdjan à la Philharmonie d’État d’Azerbaïdjan se font à l’âge de 11 ans. Synthétisant magistralement les airs azerbaïdjanais avec le jazz, Shahin est connu pour sa capacité magique à fusionner l’Orient et l’Occident dans ses compositions.

DHAFER YOUSSEF QUINTET (FRANCE-TUNISIE)

Le chanteur et oudiste tunisien est né dans la ville de Teboulba, en Tunisie, où il commence sa carrière musicale à l’école coranique, et s’imprègne des influences qui l’entourent. A 19 ans, il s’installe à Vienne, espérant pouvoir jouer du oud. Sur place, il rencontre le percussionniste autrichien Gerhard Reiter qui le présente à Toni Burger et d’autres membres de la scène jazz viennoise. C’est en 2008 qu’il s’intéresse de près à la dimension acoustique du jazz et décide de constituer une formation classique comprenant un piano, une contrebasse et une batterie.

K.J. DENHERT BAND (USA)

KJ Denhert est une chanteuse, guitarist et parolière qui appellee sa musique “folk et jazz urbain”. Sa voix est puissante, ses paroles profondes et son jeu musical impeccable. Son côté eccléctique touche toutes les audiences sans rien enlever à sa musique.

AWA LY (ITALIE-FRANCE-SENEGAL)

D’origine sénégalaise, née en France, italienne d’adoption, Awa Ly a fait du chemin et a eu la chance de pouvoir s’imprégner de diverses ambiances, qui se retrouvent aujourd’hui dans sa musique. Artiste aux multiples facettes, elle mêle brillamment soul, funk, jazz et musique du monde pour une ballade sensuelle et passionnée, chantée en anglais, italien et français. À la grâce de sa voix, Awa Ly lève le voile sur de beaux horizons, et des contrées inédites... Tout un voyage !

JULIA SAR TRIO (SENEGAL)

Julia Sarr, installée en France depuis vingt-cinq ans, a chanté aux côtés des plus grands noms de la sphère musicale africaine émigrée ou de passage dans la capitale. Après avoir enregistré avec Youssou’n Dour, Papa Wemba, Koffi Olomidé, elle collaborera une décade avec le chanteur Congolais Lokua Kanza. Au cours de ses expériences, Julia a cultivé et peaufiné sa voix douce, suave mais revêche. Elle chante en wolof, sa langue maternelle. Une façon de dédicacer ce qu’elle est à son pays, à son continent.

REIS DEMUTH WILTGEN (LUXEMBOURG)

Le pianiste Michel Reis, le contrebassiste Marc Demuth et le batteur Paul Wiltgen, trois des musiciens les plus prometteurs du luxembourg, ont formé le Reis-Demuth Wiltgen Trio en 1998 lorsqu’ils étaient encore au lycée. Chacun des membres compose pour le Trio et a pour but de créer un son frais et progressiste, fortement influencé par les musiques populaires et le style “singer-songwriter”. L’essence demeure le jazz moderne, wui enrichit profondément les compositions et les improvisations sans jamais les surcharger.

ETIENNE MBAPPE (CAMEROUN)

Étienne M’Bappé est né à Douala au Cameroun. Il commence à étudier la guitare en autodidacte puis, lorsqu’il arrive en France en 1978, il s’inscrit au conservatoire de Chevilly-Larue pour étudier la guitare classique et, ensuite, la contrebasse classique en 1981/1983. Ce génie de basse arrive à s’adapter à la plupart des contextes musicaux avec grâce, chaleur et humanité, trenscendant les barrières musicales et les langues. Il a été membre de John McLaughlin’s 4th Dimension et the Ringers (avec Jimmy Herring, Wayne Krantz, Michael Landau, et Gary Novak). Il a travaillé aux côtés de Joe Zawinul, Manu Dibango, Robben Ford, Salif Keita, Ray Charles, Steps Ahead, et le saxophonist Bill Evans.

Voilà où réserver

Fondation Saint-louis Jazz
Saint-Louis du Sénégal
+221 33 961 11 18
reservations saintlouisjazz.org

Voilà ou dormir Saint-Louis et delta : hôtels, campements et résidences.

  • RHODA SCOTT QUARTET FEMININ (USA)-Festival de jazz de Saint-Louis 2018
  • Stanley Jordan-Festival de jazz de Saint-Louis 2018
  • Will Calhoun-Festival de jazz de Saint-Louis 2018
  • Kai Eckard Band-Festival de jazz de Saint-Louis 2018
  • Shahin Novrasli-Festival de jazz de Saint-Louis 2018
  • Dhafer Youssef quintet-Festival de jazz de Saint-Louis 2018
  • Kj Denhert-Festival de jazz de Saint-Louis 2018
  • Awa Ly-Festival de jazz de Saint-Louis 2018
  • Julia Sarr-Festival de jazz de Saint-Louis 2018
  • Reis Demuth Wiltgen-Festival de jazz de Saint-Louis 2018
  • Etienne Mbappe-Festival de jazz de Saint-Louis 2018

Eva Rassoul

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Semaine africaine du tourisme

    Semaine africaine du tourisme

Cherchez dans le répertoire

Top