Menu

Accueil / Découvrir / Musiciens et chanteurs sénégalais / Fou Malade, le rappeur de Guédiawaye

Fou Malade, le rappeur de Guédiawaye

Malal Almamy Talla de son vrai nom n’est pas aussi fou qu’il veut bien le laisser croire ! C’est quand même un fou diplomé d’une licence d’anglais à l’Université de Dakar !!

Partagez cette page Publié le 11 mars 2006 | 1 commentaire

Le concept "foumalade" est apparu dans le premier album du BAT’HAILLONS BLIN-D titré "2guntaan", dans lequel Malal Almamy Talla a interprété le titre "foumalade". Depuis, ce surnom lui colle à la peau et c’est devenu son nom d’artiste.

Ce titre, Tube de l’année 2003, à révélé Malal Almamy Talla au public. Alors, malade, vraiment ?, à vous de juger.....

Fou malade a été très tôt en contact avec l’art. Il s’est initié dès le bas age à l’imitation avant de se tourner vers la danse avec notamment un passage à " Oscar des vacances " avec les " New Star Children " où il évoluait déjà avec Nkrumah.

C’est au milieu des années 1990 qu’il a intégré le mouvement hip-hop avec " African Black Roots " qui est devenu le BAT’HAILLONS BLIN-D en 1998.

Pendant tout ce temps Fou malade a partout représenté les couches défavorisées, les pauvres, les laissés pour compte, les sans voix, et particulièrement les malades mentaux dont il veut être le porte-parole et d’où il tire un concept jusqu’alors méconnu.

Aujourd’hui Fou malade sait parfaitement se muer dans le personnage qu’il incarne, il est un rappeur qui fait la satire de la société dans laquelle il vit en présentant avec ironie cette dernière avec une fidélité surprenante et un verbe exquis.

En somme, un grand rappeur à la petite taille !

Discographie

2003 : 2GunTaan (Djiexi Production)
1. Two, three, four
2. Mister Weldeng
3. Avortement
4. Jaxassé Mélansé
5. Chef des tas
6. Kasso
7. Fou Malade
8. Dieureudieuf Why ?

2004 : Esprit
Featuring avec Viviane Esprit
Interprétation du morceau phare de l’Album de Viviane Ndour « Taximan »
(meilleur tube de l’été 2004)
1. Taximan

2005 : RADIO KANKAN
1. Soldaru jam ak salam (Le soldat de la paix)
2. Niary Kasso (Double peine)
3. Sow poulo Jerry (Ma chérie peul)
4. Guente (Rêve)
5. Thioukh Na Kaye (C’est super bon)
6. Euskey ?

Voir aussi

Messages

  • us

    slt le maitre des rappeurs tu m as amener aimer le<< hip hop galsen>>tu m as vraiment impressionne avec tes textes riches pleins d enseignement et ton styl si tout les fous etaient comme vous le senegal sera un pays developpe aller je t encourage et bonne voie merci !!!!

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

ACTUALITÉS

  • DAKAR-Mbour en bus Sénégal dem dikk, enfin en place
    DAKAR-Mbour en bus Sénégal dem dikk, enfin en place
  • Le site de l'aéroport Léopold Sedar Senghor tombe aux mains des Marocains
    Le site de l’aéroport Léopold Sedar Senghor tombe aux mains des Marocains
  • Dj Cortega : initiateur de l'Electrafrique
    Dj Cortega : initiateur de l’Electrafrique
  • Corsair poursuivra bien ses vols sur le Sénégal
    Corsair poursuivra bien ses vols sur le Sénégal
  • Tambacounda : les acteurs culturels à l'école de l'élaboration de projets culturels
    Tambacounda : les acteurs culturels à l’école de l’élaboration de projets culturels
  • « Eau et environnement » concours 2017 : et le gagnant est… Idrissa Sané, journaliste au Soleil
    « Eau et environnement » concours 2017 : et le gagnant est… Idrissa Sané, journaliste au Soleil

Cherchez dans le répertoire

Top