Menu

Accueil / Actualités / Horizons Bleus Sénégal, la chaine hôtelière du Sénégal qui prouve que tout est (...)

Tourisme et découverte

Horizons Bleus Sénégal, la chaine hôtelière du Sénégal qui prouve que tout est possible

La recette pour réussir dans le tourisme, tous les hôteliers la connaissent : un accueil irréprochable, une propreté impeccable et un service de qualité. Mais ça ne fonctionne pas toujours. Horizons Bleus l’a parfaitement réussie.

Partagez cette page Publié le 13 janvier 2016 | 3 commentaires

Le premier hôtel du groupe a ouvert ses portes en 2000, une période où le Sénégal prenait une nouvelle direction, mais surtout sur l’idée de son propriétaire de construire un hôtel à Kaolack avec un concept bien étudié : proposer 30 grandes chambres dans un parc de plusieurs hectares au bord du Saloum en pleine ville, une architecture africaine avec un confort de niveau international, un grand restaurant climatisé, une grande piscine, des chambres spacieuse et équipées de télévision et téléphone, une salle de conférence et un tennis. Des prix bien étudiés et un accueil attentionné on permit rapidement au Relais de Kaolack d’afficher complet la plupart du temps.

Deux ans plus tard en 2002, c’était au Relais de Tamba d’être inauguré à l’entrée de la capitale du Sénégal oriental. Un concept était lancé avec 20 chambres autour d’une piscine pour accueillir les voyageurs de commerce, hommes d’affaires et touristes. En 2005 route au Sud, la ville de Kédougou abritera le Bédick qui proposera en plus de ses 22 chambres du début, le wifi et un joli restaurant surplombant le fleuve et offrant une vue magnifique sur la région.

Relais de Kaolack au bord du fleuve Saloum

Afin de répondre à une demande croissante le groupe Horizons Bleus Sénégal (HBS) rachète l’Arc-en-Ciel à Kaolack en 2009 ainsi que l’illustre Hôtel de Paris et ses 36 chambres. Offrant aujourd’hui 110 chambres dans la capitale du Saloum, le groupe HBS mise sur les activités commerciales, agricoles et touristiques de ce carrefour national.

Avec l’acquisition récente de l’hôtel Bassari à Tambacounda et l’augmentation de la capacité de ses hôtels de Tambacounda et Kédougou, ce sont plus de 80 chambres répartis sur trois hôtels dans la région orientale. Kolda dans le Fouladou en Casamance sera la prochaine ville à recevoir son « Relais » : avec une ouverture en 2016, : le Relais de Kolda sera le 7ème hôtel du groupe.

Le secret de la réussite

Alain AboudL’initiateur Alain Aboud vous dira simplement qu’il a fallu faire beaucoup de kilomètres entre toutes ces villes à une époque ou la moitié des routes étaient à peine carrossables. Mais son principal atout est certainement qu’il est fils d’hôtelier. Ses parents tenaient le premier Relais au Sénégal, le Relais Fleuris à Badioré en Casamance.

La réussite ne c’est pas faite seule : ce métis des quatre continents natif de Casamance avait commencé par construire et exploiter un des plus gros hôtels de Casamance, le Karone à Kafountine, mais les évènements de l’époque l’on obligé à vendre et à tenter l’aventure plus au nord. C’est donc à Kaolack que tout recommence, avec son concept bien réfléchi, et surtout de nombreuses heures de travail.


Voir en ligne : www.horizons-bleus-senegal.com/

  • Hôtel de Paris
  • La vue depuis le Restaurant du Bedick à Kedougou
  • Le BEDICK de Kedougou Grande chambre spacieuse
  • Le relais de Tamba côté Détente
  • Les allées fleuries du Relais de Kaolack
  • Les chambres du relais
  • Relais de Kaolack nouvel espace
  • Relais de Tamba côté travail

Romeo Ndiaye

Messages

  • sn

    Félicitation et courage. Bonne continuations Alain. Le pays peut et doit compter sur vos initiatives pour réussir. Vous méritez le soutien des plus hautes autorités de ce pays.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • sn

    En voila un exemple de réussite à suivre.On peut dire que c’est un grand ’’success story’’ comme disent les Américains.
    Debout les Sénégalais et travaillons dur comme ce grand Monsieur afin de développer notre pays.

    Félicitations au groupe HBS.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • sn

    C’est formidable !!! Bonne continuation !

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Odia, précurseur de la caricature

    Odia, précurseur de la caricature

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top