Menu

Accueil / Actualités / L’orchestre Jigeen Ñi, première formation « Backing Band » 100 % femmes au (...)

Art et culture / Journée de la femme

L’orchestre Jigeen Ñi, première formation « Backing Band » 100 % femmes au Sénégal

C’est une première dans l’univers musical sénégalais. Un orchestre féminin voit le jour. Il s’agit d’un groupe de femmes instrumentistes, formées dans un contexte particulier et un environnement dominé essentiellement par des hommes. Elles se battent encore pour s’imposer.

Partagez cette page Publié le 28 septembre 2018 | 1 commentaire

Elles comptent marquer l’histoire. Ce sont des femmes qui, outils en main, font valoir du potentiel. Et cette fois, pour un fait inédit, elles explorent « ensemble » la composition musicale pour en faire une œuvre exclusive à porter au-devant de la scène.

« C’est pour dire d’abord qu’il y a beaucoup de choses à faire pour attirer les gens dans le secteur de la culture, mais ensuite ressortir le potentiel féminin dans un environnement traditionnel qui exclut souvent les femmes surtout pour le genre de projet ». C’est le commentaire d’un chef de projet et directeur artistique qui note l’engouement des actrices autour d’une vision bien partagée. « L’orchestre Jigeen Ñi » ouvre ses portes à toutes les femmes passionnées de musique. « Rien que les femmes ! ». Précision de taille. Le choix est justifié et porte le pari loin.

Un défi plus que jamais nécessaire pour décider nombre de filles à vivre leur passion pour la musique autour de l’initiative de Samba Diaité, jeune entrepreneur culturel sénégalais basé à Dakar. Sensible aux problématiques de l’emploi et du genre, il prône désormais le succès d’un groupe, à l’élan particulier, qu’il manage lui- même avec beaucoup de rigueur.

« Ce n’est pas une aventure banale d’autant plus qu’il est loin d’être une formation classique à l’image de ce qu’on a l’habitude de voir ; ce projet fait face à des enjeux plus sérieux  », explique-t-il.

Donner une place aux femmes

Les filles ont pour ambition d’occuper la scène musicale sénégalaise et mondiale, d’accompagner les chanteuses et chanteurs qui n’ont pas d’orchestre et surtout de redonner à la femme instrumentiste sa place dans le milieu de la musique au Sénégal.
Autant de choses qui les pousse à être une famille et à partager, depuis quelques mois, les meilleures idées dans un répertoire qui se forme petit à petit. Dans une ambiance conviviale, elles émettent le vœu de travailler dur pour sortir des sentiers battus pour ainsi donner la chance à d’autres femmes de vivre leur rêve.

L’orchestre défend et compte développer une musique limpide, remplie de sensations, de sensualités et d’émotions, faite de rythmes issus de divers terroirs ethniques à travers des sons afros, blues, reggae, Hip-hop, Jazz, Mbalax, Zouk, Salsa etc.

Au-delà de ses missions culturelles, « L’orchestre Jigeen Ñi » ambitionne de porter des combats dans le but de faire de la sensibilisation sociale, à travers la musique, un vecteur de changement de comportement des populations pour une meilleure citoyenneté.

Contact

orchestrejigeenni gmail.com


Voir en ligne : https://www.facebook.com/Orchestre-...

Diouma Sadiya

Messages

  • fr

    Excellent ! Je vous souhaite un plein succès.
    Le Sénégal a besoin d’entrepreneurs culturels qui innovent et qui savent valoriser tout le potentiel disponible.
    Bravo Samba

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Top