Menu

Accueil / Découvrir / Rites et traditions / Le Yéla du Boundou

Le Yéla du Boundou : rythme et danse des festivités royales

Né au Fouta, le Yéla a suivi le déplacement des populations pour s’implanter dans le Boundou, partie est du Sénégal, où il a conquis ses lettres de noblesses. Cette chanson de geste a été proposée au patrimoine immatériel de l’UNESCO.

Partagez cette page Publié le 8 novembre 2008 | 5 commentaires

Le Yéla est chanté par les femmes avec une mélodie ritournelle. « Yéla » signifie les vœux exhaussés, la chanson était dédiée aux Syssibés. Puisé dans le patrimoine hal pular, il a subi l’influence des langues du terroir comme le soninké et le mandingue.

Ce chant qui sert à ragaillardir les jeunes lors des cérémonies de circoncision se retrouve aussi dans les mariages pour les bains rituels accompagnant les veillées douces au clair de lune. Les baptêmes sont aussi les moments d’expression de ce genre musical. Lors de ces fêtes, celui qui a la chance de se trouver dans le viseur des Gawlo (griots) peut-être rehaussé au sein de la communauté, mais il doit se montrer généreux avec ceux là qui chantent ses louanges.

Les instruments traditionnels qui accompagnent le Yéla sont les bolons, sortes de cruches longiformes utilisées avec une rythmique accompagnant la gestuelle des mains et des pieds, ample et saccadée, les danseurs magnifiques dans les grands boubous, tournoyant des foulards au dessus des têtes. Le Oumbaldou, instrument de musique de forme cylindrique, est une sorte de calebasse était à l’origine mis à la cheville pour donner du tonus. Il tend à disparaître.

Yéla, yélé, la musique reste, la voix, l’air et la symphonie aussi qui appellent une dimension religieuse, culturelle et rituelle. Emmitouflé dans le patrimoine Bambaras et Soninkés, le lien est vite trouvé avec la grâce « sivolio », un rythme dédié aux chevaux de l’ancien Empire du Mandingue.

Ce chant accompagnait les pionniers dans leur combat avec le cheval dépeint à travers sa noblesse, et la fidélité qui le caractérise dans son cheminement aux côtés de l’homme, de ses combats et ses voyages.

Danse du Yéla

Festivités royales

Selon Samba Coumba Bâ, le Yéla s’est imposé dans cette partie orientale du pays où il est synonyme de festivité royale. Ce folkore Aoudoubé chante les gloires des Syssibés de Séoudé boulé Banné émanant des Gawlo boundoukhobé. L’histoire de Coumba Ndao et de son fils trouvé en train de puiser au niveau du seul point d’eau de la localité, reste pour lui le début de cette histoire du Boundou avec l’implantation des Fadoubés, les premiers habitants à coté des Guirobé. L’histoire retient que les premiers habitants dotés de pouvoirs surnaturels faisaient vaciller le puits et allaient comme la cruche vers l’eau pour puiser ce liquide.

Source : d’après Le Soleil

Voir aussi

Messages

  • a2

    Je suis Burkinabe vivant a Bobo Dioulasso deuxieme ville du pays.Mon arrière grand père est venu de Boundou s’installer à Bandiagara au Mali et moi mon grand père est rentré au Burkina ou est né mon père.Mais j’avoue que je ne maitrise pas l’histoire,seul le nom SY me guide véritablement.
    Je crois que je suis en train de découvrir mes origines et Inch Allah je viendrai un jour à Boundou.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Bonjour,

    Je suis née à Mont Caprice, dans b’bitation, en créole réunionnais ce qui signifie plantation.
    Je suis arrière arrière petite fille d’esclave...
    Lorsqu’il m’a fallu trouver mon nom d’artiste, YELA s’est imposée à moi comme une évidence !
    J’ai toujours eu une falicité pour la danse et le chant, Je fais des rêves aussi...
    Un jour mes pas arriveront au Boundou et je verrais enfin ce paysage familier, car ceux d’en haut, ou ceux de l’autre côté non rien laissé au hasard...
    Donc merçi de m’avoir permis de comprendre pourquoi ce nom d’artiste que j’ai choisi me semble si familier.
    Que Dieu vous bénisse et vous garde !
    YELA
    www.myspace.com/yela974

    • je suis parmis l’un des coordonnateurs des journées culturelles du boundou qui se tiennent tous les deux ans. Durant ces journées le Yéla est au début et à la fin de ces grands moments de retrouvaille.Vous pouvez laissez vos coordonnées pour vous envoyer une cassette de Yéla par courrier postal . Mon adresse électronique est lamtorosy hotmail.com.

    • salu je suis pulaar et ne respire que yela ce qui m’a pousse a faire la connaissance de kanel diop. j’aime ma culture et tout ce qui a trait

    • je suis du boundou d’ou vient yela que je connais depuis ma naissance. si vous voulez plus de precision on peut prendre contact . ( se message s’adresse a la reunionnaise Yela )

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Ousmane Sow : un grand homme s'en est allé

    Ousmane Sow : un grand homme s’en est allé

ACTUALITÉS

  • Hip Hop Awards 2016 : Sorano vibrant des sonorités street
    Hip Hop Awards 2016 : Sorano vibrant des sonorités street
  • Partcours 5e édition : c'est parti
    Partcours 5e édition : c’est parti
  • L'hôtel Pullman Dakar Téranga s'offre un lifting
    L’hôtel Pullman Dakar Téranga s’offre un lifting
  • Christian Manza et Marie Caplain remportent le 1er marathon international du Sénégal
    Christian Manza et Marie Caplain remportent le 1er marathon international du Sénégal
  • Voyages en pays seereer
    Voyages en pays seereer
  • Booba de retour au Sénégal pour le clip de « DKR »
    Booba de retour au Sénégal pour le clip de « DKR »

Cherchez dans le répertoire

Top