Menu

Accueil / Découvrir / Les religions et les croyances du Sénégal / Les grandes figures de l’islam

Les grandes figures de l’islam au Sénégal

Le rayonnement de l’islam au Sénégal est à mettre à l’actif de grandes
figures religieuses, notamment Ahmadou Bamba, El Hadj Oumar Foutiyou
Tall, El Hadj Malick Sy, El Hadj Ibrahima Niasse, Seydina Limamoulaye.

Partagez cette page Publié le 9 juin 2016 | 48 commentaires

Mosquée

JPEG - 92.5 ko
Les hauts lieux de l’islam
IRD

El Hadj Oumar Foutiyou Tall

Né vers 1796 à Alwaar au Fouta Toro, il est le 4e fils du marabout Saïdou Ousmane Tall appartenant à la lignée des Toroodo à qui reviennentles affaires religieuses dans l’ordre social pulaar. De nombreuses anecdotes racontées à son sujet magnifient sa singulière destinée qui se manifesta dés l’aube de sa vie. Entre autres, il délaissa le sein maternel à l’occasion du Ramadan, histoire de s’associer à l’abstinence des adultes.

JPEG - 22.5 ko
El Hadj Oumar Foutiyou Tall

Après ses études coraniques, il entreprit, à 23 ans, d’effectuer le
pèlerinage aux Lieux saints de l’islam. A Médine, il reçoit de Cheikh Mohamed Ghali, disciple direct du fondateur de la Tidianya, le titre de Khalife   des Tidianes pour le Soudan (pays des noirs).

En 1845, après son retour de la Mecque, le désormais El Hadj Oumar se lança des actions de Jihad, en s’attaquant aux royaumes païens et en résistant contre le pouvoir colonial. Le chef religieux mena ces deux combats au Sénégal et Mali et édifia un vaste empire qui s’étendait en Guinée et au Mali.

C’est dans ce contexte jihadiste et de résistance qu’il disparut le 12 février 1864 dans les falaises de Bandiagara près de Déguembéré, mais son héritage s’est perpétué à travers les âges par le biais de ses fils et petits fils.

> El Hadj Omar

Seydina Limamou Laye

Limamoulaye, fondateur de la confrérie Layène fut un personnage mystique, annoncé selon la tradition par les livres saints comme étant le continuateur du travail du prophète. Né vers 1843 à Yoff, il s’adonna, devenu adulte, à la pêche et à l’agriculture comme tous les hommes de son milieu.

Limamou Laye venait d’atteindre ses quarante quand il perdit sa mère. Après trois jours de mutisme, il sortit le 24 mai 1884 drapé de trois pagnes blancs et annonça à ses proches puis à sa communauté qu’il n’était plus le même. « Répondez à l’appel de Dieu, venez à moi, je suis le messager de Dieu. Je suis le Mahdi qu’on attendait… », disait-il.

JPEG - 25.7 ko
Mausolée de Limamoulaye à Yoff

Différents Khalifes lui ont succédé après sa disparition en 1909. Les lieux saints des Layènes sont les villages de Yoff, de Ngor, Diamalaye et Cambérène. Parmi les recommandations de Limamoulaye figure la nécessité de prononcer le mariage des filles le jour de leur baptême. Autre recommandation, la pratique du chapelet matin et soir.

De nombreuses légendes circulent au sujet de Limamoulaye, comme l’impossibilité par exemple de fixer son image. Plusieurs tentatives de le photographier auraient échoué. Des années après sa disparition, ses disciples commémorent à Cambérène et dans d’autres villages lébous son appel du 24 mai 1884.

El Hadj Malick Sy

JPEG - 26.5 ko
El Hadj Malick Sy

Sur les fresques qui le représentent, il est tout de blanc vêtu, le pare-soleil au dessus de la tête. El Hadj Malick Sy ou Maodo est né en 1855 à Gaya dans le royaume du Walo, de Ousmane et de Fawade Wélé. Plus tard, il séjournera dans le Djolof et le Sine pour les besoins de ses études.

Son contact avec le Fouta lui permit de découvrir la Tidianya par le biais de nombreux marabouts qui l’initièrent à cette doctrine. Il noua également des relations avec la ville marocaine de Fés où repose Sidi Ahmed Al Tidiani, fondateur de la confrérie.

A l’âge de 34 ans, il se rendit en pèlerinage à La Mecque et à son retour il s’installa d’abord à Saint-Louis puis à Tivaouane en 1902 où il fit construire une grande mosquée avant de faire de cette cité la capitale de la confrérie Tidiane. Sa piété exemplaire, son rayonnement spirituel, sa disponibilité et ses contacts simples et directs avec tous les croyants quelle que soit leur hiérarchie sociale attirent de nombreux disciples venus du Sénégal et d’ailleurs.

La création, à son actif, de nombreuses écoles pour la prise en charge de l’éducation coranique des enfants, favorise l’expansion de la confrérie. Mais l’on retiendra de lui également l’institutionnalisation du Gamou  , la célébration de la naissance du prophète, faisant de Tivaouane le point de ralliement de nombreux fidèles.

Cheikh Ahmadou Bamba

JPEG - 50 ko
Cheikh Ahmadou Bamba

Né en 1853, celui s’est attribué le titre de Khadim Rassoul (serviteur du prophète) aurait pu être, de par sa descendance, un aristocrate. En effet son père, Mohamed Ibn Abiballah, plus connu sous le nom de Mor Anta Sali, était au service de l’aristocratie princière en tant que juriste conseiller, un imam très respecté des rois et des musulmans.

Bamba se préféra loin des palais et des cours. A ce propos, il dira : « si mon défaut est la renonciation aux vanités des princes, c’est là un précieux vice qui ne me déshonore pas’ ». Admis à l’école coranique, il assimila le Livre saint et d’autres sciences religieuses, notamment la théologie, le droit musulman.

Jusqu’en 1882, il s’occupa de l’enseignement de son père en se consacrant également à la rédaction d’ouvrages. A la mort de son père il devient un guide et fonda la tarikha mouride, c’est-à-dire un ensemble de pratiques cultuelles et de règles basées sur l’imitation du prophète et dont la finalité est le perfectionnement spirituel et l’ardeur au travail. Ce qui explique sans doute le rayonnement économique de ses disciples.

Cheikh Ahmadou Bamba fit cette ascension en un moment où le colonisateur français étendait son emprise sur le pays. Aux administrateurs coloniaux, il opposa non pas une résistance armée, mais une résistance culturelle. Son opposition à l’ordre colonial lui valut une série de déportations, en Mauritanie pendant cinq ans et plus tard au Gabon. Ahmadou Bamba Bâ mourut le 19 juillet
1927 à Diourbel.

> Touba, le Magal et Cheikh Amadou Bamba
> Touba

El Hadj Ibrahima Niasse dit Baye

JPEG - 25 ko
El Hadj Ibrahima Niasse

Né à Taïba Niassène dans la région de Kaolack en octobre 1900, El Hadj Ibrahima Niasse est le petit-fils de El Hadj Abdoulaye Ibrahima Niasse, un grand dignitaire de la confrérie tidiane qui a fait fortune dans la culture de l’arachide.

C’est à Kaolack que El Hadj Ibrahima Niasse étudia les sciences religieuses (l’exégèse, la jurisprudence, l’arabe, la métrique, la rhétorique, la biographie du prophète) tout en cultivant un goût prononcé pour le mysticisme.

A la mort de son père en 1922, son frère aîné Mouhamed Khalifa prend en charge la communauté des Niassène tandis que Baye Niasse s’occupe de l’enseignement coranique dans les écoles de leur père. Son érudition et sa piété lui attirent vite de nombreux adeptes. Dés 1930, il se proclame l’héritier de Cheikh Ahmad Tidiane Chérif et obtient l’allégeance massive de disciplines de son père ainsi que celle de nombreux cheikhs maures.

L’aura de El Hadj Ibrahima Niasse a dépassé les frontières sénégalaises, car il se retrouve vers la fin des années 60 à la tête d’une communauté transnationale de plusieurs millions de membres répartis entre le Nord du Nigeria, lieu d’excellence de son rayonnement, le Ghana, le Niger, le Togo, la Sierra Léone, le Tchad, la Gambie, la Mauritanie.

Il s’est illustré comme le premier chef religieux ouest africain à avoir établi des contacts avec des organisations islamiques internationales. A ce titre il est l’un des fondateurs et vice-président de la Ligue islamique mondiale basée à La Mecque, membre de l’Académie de recherches de l’Université Al Azhar du Caire, etc.

Nationaliste, il a été qualifié par ses biographes d’« homme politique d’envergure’ ». Opposant irréductible à Senghor, il entretenait des relations étroites avec des leaders africains et arabes dont l’ancien président égyptien Gamal Abdel Nasser et le premier président du Ghana Kwame Nkrumah. Baye Niasse disparut le 26 juillet 1975 dans une clinique de Londres.

Mame Cheikh Bou Kounta

Les Kounta sont considérés comme des descendants du prophète de l’islam. La Qadriya porte le nom de son fondateur d’origine irakienne Abdel Qadir Al Djilani. Cette doctrine ne s’est répandue dans le monde que des années après la disparition de son fondateur vers le 13e siècle grâce au dynamisme de ses disciples.

Le processus de pénétration de la Qadriyya au Sénégal s’est fait par la filière maure. Cette confrérie a pris de l’importance au Sénégal à partir de la fin du 18e siècle sous l’impulsion de deux familles dont les Kounta. La Qadriya est une l’une des voies empruntées par les Sénégalais qui croient dans leur intime conviction que l’affiliation à une confrérie est obligatoire afin de ne pas être égaré par Satan.

  • Mausolée de Limamoulaye à Yoff, Dakar

Messages

  • sn

    Dieureu dieufati Serigne Touba ! eskeuy Serigne Touba ! Thieuy Serigne Touba ! Kénal Serigne Touba.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • sn

    LIMAMOU EST LE PROPHÈTE DE L ISLAM PSL

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • sn

    C vrai c mouhamadoul bikrii qui a créé le salatoul fatiha c’est pas cheikh Ahmed Tidiane ni Elhadji Malick

    • sn

      Del wah loo xam way.
      La salat el fatihi vien de dieu ki la donné a mouhamad psl ki la transmi au cheikh ahmad tijani.

      Bikri avait atteint un tel degré de spiritualité ke la salat lui a ete revelé. Posé sur un plateau en argent.
      Il n’en avait droit k’a une seul fois par 24h car ce n’etait pa enkor l’epoque pour k’ell se repende.

    • sn

      Salam aleykoum cela montre que l’islam a encore gagné mashallah sans jalousie on sais tous que le wird tidiane c’est le prophéte.psl qui la donnait a seydi sheikh ahmadatidianirt arrez de dire n’importe quoi

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • sn

    louange à notre seigneur de nous avoir donné ces hommes religieux dans notre pays. Si aujourd’hui le SENEGAL est dans cette stabilité et il n’y’a pas de guerre ni de conflits c’est grace à eux notamment SERIGNE TOUBA CHEIKH AHMADOU qui a dans le rang de ses talibés   des personnages(Mame thierno birahim ; Cheikh ibra fall.......) qui eux tout simplement n’ont pas d’égal dans ce pays.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • sn

    Hé les gas n’oublier pas le plus grand des ses marabouts c el hadj oumar al foutiyou qui à amener le tidjane ici en afrique de l’ouest et tous ses grands qui sont il a prévue leurs arrivé et il a fait la guerre contre les pays nom musulmans puis face au coloe regardé de halwar a mecque jusqu’à égypte palestine en pas d’autres pays jusqu’à sont au nigeria soudan, niger, mali, guinée, gambie, cameroun, j’esper que c lui le grand par ce que sont talibé la dit el hadj malick sy dison diarama borom bandiagara

    • ml

      merci chèr frere de signaler le plus grand maitre de la tidjania en afrique qui a fai ce que personne d’autre na ausé faire qui a parcouri tout afrique du fouta toro jusqu’au dingiray et segou et convertir des centains des tribut et royom en islam et ce grace a lui qui toutes ces familles mentioné ont trouvé leurs dignité et ce grace au barakah de ces conaissance soufi spirituel beacoup on apris le soufisme et embrassé l’islam et la tidjania ,alhaj oumar fouti que allah soit satisfait de lui etait un TOTAL ,,et notre saint home malik sy est un bon example de alhaj omar de meme qualité et purité qui n’ont rien reclamé come grandeur ni interet materiel il n’on pas di qu’il son le mahdi ni des mesenger d’allah ni les porteurs d’une nouvelle pretention pour atirer les ignorant leurs travail etait pour la face d’allah et sa verité et rien d’autre on dois etre sincere et reconaissants enver les gens comme alhaj omar et malik sy et ce qui on sacrifié leurs courage et ames come eux pour allah et l’amour de son noble mesenger ,ce après la disparition des vrais maitre que les sects et des tendance trompeuses materiel ce son poussé par tous sur nos tere ,que allah nous protège merci

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • ci

    Je suis ravi et éclairé d’avoir beaucoup appris sur l’islam au SÉNÉGAL dont les effets collatéraux nous parviennent en Afrique de l’ouest et particulièrement en Côte d’Ivoire.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • fr

    Objet : Découverte d’un Tableau Cheikh Ahmed Tijani, fondateur de la TIJANIYA

    Messieurs,

    Je vous adresse ce courrier pour vous informer que je viens de créer un blog avec la photographie d’un tableau particulièrement rare.

    Cette peinture sur verre représente le Cheikh Ahmed TIJANI, fondateur de la confrérie Tijaniya. Il y est représenté avec une gazelle  . La confrérie Tijaniya représente aujourd’hui plus de 240 millions de personnes. Ce tableau est dans ma famille depuis plusieurs générations et ce n’est que récemment (suite à un héritage) que je l’ai découvert. J’ai donc interrogé des experts.

    Plusieurs experts, à la seule vue de la photo, l’ont déclarée d’époque. C ’est incroyable de penser que ce tableau a traversé toutes ces années. le bas de la vitre a malheureusement été abimé.

    Cette peinture sur verre a la particularité d’avoir été peinte du vivant du fondateur de la confrérie, le Cheikh Tijani. Elle date du début XIX voire dernières années du XVIIIème siècle. L’entourage cadre en bois est également d’origine. Je ne crois pas qu’il existe un autre tableau similaire et je trouve que celui ci rend particulièrement hommage à cet homme qu’était le Cheikh Ahmed Tijani. Votre formulaire ne permet pas l’envoi de photo mais vous pouvez la voir sur le site cheikhahmedtijani.wordpress.com
    Respectueusement

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • sn

    Gloire a toi Allah le deteneur de tout ce qui existe dans ce que l’on sait ou pas.c’est lui ki élève les uns sur d’autres et sur ceux dans une justice bien examiner mais sachiez ke ceux ki savent y entendrons la cloche du repentir et d’une obligation dans l’engagement pour ensuite dépenser ke dans le sens bénis alkhamedoulillah

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • IL Y A UNE PETITE ERREUR SUR BAYE NIASS IL N EST PAS LE PETIT FILS DE EL HADJI ABDOULAYE IBRAHIMA NIASS MAIS SON FILS. JE SUIS TRES CONTENT DE CES COMMENTAIRES SUR LES GRANDES FIGURES DE L ISLAM AU SENEGAL. IL FAUT LE RECONNAITRE ILS SONT LES ARTISANTS DE LA RELIGION DANS NOTRE PAYS ET DANS LA SOUS REGION. QUE DIEU LES ACCUEILLE AU PARADIS ET NOTRE ILLUMINE DE LEUR BARKE. ILS ONT TOUS SANS EXCEPTION LE MERITE. ET NUL D ENTRE EUX N EST PLUS MERITANT. ILS SE SONT ENTRE AIDE POUR REALISER CE QUE NOUS VIVONS AUJOURD HUI : DES COMMUNAUTE INSEPARABLE ET EN BONNE COHABITATION. MERCI ETERNELLEMENT A EUX

    • L’ESSENTIEL NAGNE YEUGUE NI NAR BI MO FI INDI KHOROM SI SERIGNE TOUBA MBACKE MO YEUKEU TI WATT L’ISLAM FI THI SENEGAL

    • naguen khamne birobasa ndar 83maraboula ak serigne touba mouye 84 moom rek mosagam yalla 83yappou danoo widdi yalla

    • kep kouynane sama serigne mo gueune sa serigne bo hole’ yow dagne la gueune

    • asala mou aleykoum mbok yi je voudrais juste dire que diné dji woudié takhou ko diok franchement képe kouy tok di wakh ni sama serigne li wala leulé rek khamo li takha diok diné dji epuis diné dji rawnala des années lumiere ! nagnou bok béne baye mouy rassoulilahi psl té teunkou thi souna wa salam koumou nékhou diégalma ! FALLNDANANES

    • slt mane mi guéne guisse ni mouride bou make la beugue serigne ahemadou bamba khadimoul rassoul ate ibra fall.Mais tariha yi aye yone lagne wayé deukeu bagnou dieume béne la bayi laine di khadié lé gnome gneupeu bokou fagnou diougué serigne touba ate elhadj malick gno boque béne mame.Senegalais yi dagno rére kou diaguoule rek moye naike fi di khadialé kone diaguale laine khaléyi histoirou gnome mame bamba elhadj malick limamoulaye boulaine yame si maba.Serigne touba dané képeu kouye dioulite yala nagua tabi adiana bou naikhone né képeu kouye mouride wayé wakou ko .KONE GNOUNE dagnio rére. Dieureu Dieufé serigne touba ....

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • toutes ces grandes figures du senegal et les non citees comme el hadji amadou deme et el hadji abdourahmane sy les deux de sokone eux allah les a donnees il faut savoir que l unique est allah et le seul que allah a choisi et le meilleur le prophete mahomed nul ne peu l egaler c est a lui qu on a donne le saint coran qui est la verite nul autre parole qui n est pas dans le coran est a mettre de cote il ya trois
    allah le prophete mohamed et le coran

    • Parmis les non cités il y’a aussi le saint savant Cheikh Moussa Camara de Ganguel Soulé-Matam

    • le seul savant c est dieu nul autre puis il a mis tout dans le saint coran et a dispense a certain de son aura c est dieu le prophète Mahomet et le saint coran c est ca la vérité

    • serigne touba a dit :«  » j’ai dépassé les hommes et tout ce qui vient de leurs mains (leurs invocations ; leurs remédes leurs wirds ; leurs litanies ; leurs indications leurs presccriptions) pour me tourner vers le seigneur des mondes. faites tout pour pour connaitre bamba c’est mieux car il est le reservoire de tout ...............

    • bonjour freres et soeurs musulmans, au senegal souvent on met ces grands hommes de l islam au senegal a tel point que je me demande si vraiment on reflechi, sont des hommes que a donner, on parle d eux plus qu Allah plus que le Prophète Mahomet qui sans lui toutes ces personnes là on ne parlerait d elles.Parlons plus d’Allah et le prophète Mahomet et le coran, de savoir rien ne sera plus grand plus beau que Mahomet, la seule véritée est le coran, y a Allah le prophète Mahomet et le coran.Excusez moi et pardonnez moi si mes paroles ont blesser certaines personnes.

    • serigne touba el hadji malick sy el hadji ibrahima nass l imamoulaye el hadji amadou deme et d autre encore elhadji abdourahmane sy babacar sy et encore encore de tel grandes figures de l islam sur cette sénégalaise et pour l instant et actuellement au senegal c est pire que ce qu on voit dans les pays non musulman des enfants laissaient a leur sort des femmes des filles des hommes qui se vendent sexuellement on n oubli les recommandations d allah et du prophete mahomet et ces grandes figures de l islam au senegal le senegal est devenu plus pire que l occident je vous salue

    • 1 Moi ce qui me rejouis c ’est seulement qu’au Senegal on peut citer autant de grandes figures de l islam

      2. L’existence de ces grandes figures n explique pas tout à fait l’existence ou non de la débauches dans le pays, Si tu vas à Touba y en as pas , ni a tivaoune, ni a yoff layenne ou Camberene ou à medina baye, et faut pas me citer les cas isolés qui peuvent arriver partout . Dailleurs Dieu est omniprésent et partout on y voit cette debauche, Kou roussoul Borom bi kane ngay rouss

      3 La religions musulmane est ok ;une doctrine universelle constitué par la umma, mais sa pratique est une question individuelle,

      Serigne Touba sait tres bien qui est l’Elu et il ne vit que de lui car étant son Khadm, lire son khassida LAM YABDOU ou il explique que ’’ IL N EXISTE PAS COMME MOUSTAPHA QU ON POURRAIT VOIR OU REVER DANS LE ZAHIR OU LE BATINE , CHEZ LES HUMAINS OU NON HUMAIN, DANS LA RELIGION MUSULMANE OU AILLEURS........’’

      Khewal

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • mane´ khadimou rassoul amoul morom lolou la yalla ndax te mo donnou yonnente bi salalahu alayhi wasalam degg la ken ku neck ak sa thieurr mbolem wadiamanom sedel naniouko lolou te manguilenn dixamal benn afaire coloniale yi kepp kouniou massa djapp bayoboula dodelousi sa keur faniouy moudjeck yaw moy niou liquidela bamoudess suñu sangue khadimou rassoul kuthi amm sick sacka nadem gestu archives yiniou deff si maggni bouniou sokhar naniouwaxante degg reck te yalla tax

    • talibé bu nek guem nani serignam mo gueneu mag. dom ju nek yakaar na baayam ci jub ak mandu.waayé serigne booko beguee natt xool ko ci ni taalibé ba mel ci xam xam ak yiw. baay i teum booko beguee nat xoollal doom ja ci yar ba ak teeguin ja.Combien de gabonais ont été convertis à l’islam. Combien sont-ils à maitriser le coran.En tout cas la première grande mosquée de Libreville au Gabon à été construite par un disciple d’un marabout sénégalais dont les disciples se distinguent par leur assiduité à édifier et fréquenter les mosquées au sénégal. Ces signes sont plus évidents pour juger de la qualité ou de la valeur d’un bon musulman ou marabout. Ils sont tous de grands hommes nos vénérables marabouts. Nous ne sommes pas témoins de leur époque et nous ne sommes pas en mesure de donner des preuves réelles de leur vécu.La tradition orale n’est pas toujours fiable. Nous ne pouvons les juger qu’à travers le comportement de leurs adeptes ou talibés  . Donc toi talibé, fais en sorte que tu sois le meilleur musulman possible pour honorer ton maitre.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • SERIGNE BAMBA mo superieur nieupe wayé degue mo nékhoul. KHADIMAL MOUSTAPHA est l’eternel serviteur du PROPHETE MOUHAMED (psl).
    « DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA »

    • mbok s8 1 fidél talibé de serigne touba mé je penses ke ce ke ta fais n’ais pas la la meilleur solution .bo khamé ni serigne touba mo gueune ci ganyi diapal lolou ci sa khol rek mo geune nga koye wakh fi .sou kéne wakhé lou niaw cheikhoul khadim tu en seras le coupable wala

    • Dieureudieuf m’bokmi yow am n’ga
      khél ndakh té Brom tour you mague yeup si yonou yalla la niou dieume yalla ?

    • Seul ALLAH sait ki gueune mon frérele valeureux Cheikh que tu évoques t’a enseigné l’humilité, il se considére lui meme comme un esclave et balayait le sol de la mosqué de sa main alors tais toi avant qu’il te maudisse et ALLAH aussi de ton orgeuil

    • yawe sobo réke,li kéné douko wahe, est ce que yawe yaye YALLA hamo dara waye, Mame Borome Touba dia ngaloula lolou ; yawe do dara sahe gueumo dara ; ma rira ndo nga réke, boko féne.

    • Assalaamou halaycoum- Avant de parler des figures de l’islam il faut savoir que tous les musulmans sont des frères et on doit euvrer en ce sens en s’aimant et se respectant et en se considérant comme tels. Ces figures de l’islam au sénégal qui se sont battus pour faire trionpher le message de Dieu l’ont fait dans des confrèries, mais c’était pas pour diviser les musulmans. Donc chèrs frères évitons ces divisions ça ne fait que nous affaiblir. Et celà peut créer une instabilité socale. L’islam a tout pour être fort mais nous sommes victimes de nos divisions qui n’ont vraiment aucun sens car nous avons le même Dieu le même Prophète le même corant et la même direction pour prier et la mission des fugures de l’islam étaient de nous enseigner cela mais pas autre chose. Donc évitons de trop afficher notre appartenace confèrique ça ne fait que créer des divisions. Affichons notre appartenance musulmane non pas par la parole mais par le comportement. Mais malheureusement au sénégal la mode c’est d’afficher sa confrèrie avant de parler, surtout chez les hommes politiques les chanteurs et les lutteurs et même au travail ce qui est totalement interdit. Essauyons d’être unis pour un sénégal fort dans un monde meilleur.

    • vous avez raison. je vous félicite et souhaite que tous les musulmans pensent comme vous. que DIEU nous guide et nous bénisse.

    • parole de sagesse no comment la foi c est dans l ame
      mieu vaut pleurer pour la ilaha ila lah
      que de pleurer parce qu on a insulte mon cheikh mou rabbi

    • Serigne Touba est bel et bien conscient que Cheikh Ahmed Tidjane rek moy waadja.
      Si t’as bien revisité l’histoire, tu sauras qu’il s’est bien servi du Salatoul Fatiha pour arriver à ce stade. Lou yengou, lako yenguelako eup dolé !!!!
      Koufi mandi, Cheikhala nandal !!!!

    • baye niass fut notamment le premier noir Africain à diriger la prière dans la prestigieuse mosquée d’al Azhar en Egypte, où il noua une profonde amitié avec le président égyptien Gamal Abdel Nasser, et fut honoré par le titre Cheikh Al Islam.

    • serigne touba mofi guene
      *

    • Cheik tijane n’est le proprietaire de salatoul fatih c muhummad bakri qui l’a sorti

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • le senegal est un et indivisible voila de grands et saints hommes qui ont un seul point de convergence lislame
    ne nous divisons pas chers compatriotes .etudions les tous nous saurons mieux qui ils etaient cela nous eviterait de nager dans des erreurs

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Baye NIASS n’est pas le petit-fils, mais bien le fils d’El-Hadj Abdoulaye NIASS. Il adisparu à Londres le 26 juillet 1975 et est inhumé le 28 juillet à Madîna-Bâye , bourgade que le saint homme a créée en 1934.

    • merci de rectifier lerreure est humaine.il a raison retenez que barhama est le fils de el hadj abdoulaye niass

    • on a oublie un maitre qui a consacre sa vie a DIEU uniquement thierno cheich ly youma kane de doumga ouro alpha departement de matam

    • Tous ces grandes Figures sont notre honeure le senegal ils ontent unee seule vision ces l,islame et la pais poure sauveut l.islame au senegal et le senegal puis l,afrique non la division merçie

    • sn

      Il faut préciser que c’est Abdoulaye Niasse le père de Baye qui a le wiird Tidiane. Il était disciple de Maba Diakhou Ba, almamy du Rip. Maba a combattu les Colons Français et luttait contre les Animistes. Il faut aussi que Baye Niasse agé de 30 n’a pas voulu respecter la décision de sa famille qui voulait que son frère Ahmed Khalifa Niass accède au trone. Il fit cession et s’exila en périphérie de Kaolack pour créer la bourgade de Medina Baye. Cela a entrainé la division qui persiste entre Leona Niassene et Médina Baye. C’est cela aussi l’histoire vécue et racontée par le citoyen sénégalais avec un regard neutre !!

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Promotion de fin d'année sur les cartes routières du Sénégal

    Promotion de fin d’année sur les cartes routières du Sénégal

ACTUALITÉS

  • Hip Hop Awards 2016 : Sorano vibrant des sonorités street
    Hip Hop Awards 2016 : Sorano vibrant des sonorités street
  • Partcours 5e édition : c'est parti
    Partcours 5e édition : c’est parti
  • L'hôtel Pullman Dakar Téranga s'offre un lifting
    L’hôtel Pullman Dakar Téranga s’offre un lifting
  • Christian Manza et Marie Caplain remportent le 1er marathon international du Sénégal
    Christian Manza et Marie Caplain remportent le 1er marathon international du Sénégal
  • Voyages en pays seereer
    Voyages en pays seereer
  • Booba de retour au Sénégal pour le clip de « DKR »
    Booba de retour au Sénégal pour le clip de « DKR »

Cherchez dans le répertoire

Top