Menu

« Euleuk dou agn dou rére wayé lou mata soralé le »

Il faut toujours se préparer au lendemain car on ne sait jamais a quoi s'attendre (proverbe wolof)

Accueil / Découvrir / Culture et loisirs / Les peintures sous-verre, art populaire du Sénégal

Sous-verres

Les peintures sous verre, art populaire du Sénégal

Fixés sous verre, artisanat typiquement sénégalais.

Partagez cette page Publié le 14 juin 2012 | 4 commentaires

Les peintures sous verres (qu’on appelle « suwer » en wolof) – également appelées « fixés » – sont un art spécifique du Sénégal. Elles sont d’origine très ancienne et les thèmes ont peu à peu évolué.

Ces peintures souvent naïves racontent à la fois l’histoire et la vie de tous les jours. On en trouve accrochées aux murs de la ville, posées sur le trottoir, dans des échoppes…

La technique est simple, mais demande un grand doigté : à partir d’un contour d’abord dessiné à l’encre, on applique des couches de peinture successives sur le verre. La face non peinte laisse apparaître le tableau sous l’épaisseur de la vitre ; la face peinte est protégée par du carton, qui sert de support.

Les premières peintures sous verre viennent, semble-t-il, de la méditerranée. Elles racontaient l’épopée de l’Islam et présentaient des scènes de batailles, des disciples du prophète et des saints hommes. Au Sénégal, les grandes figures des confréries religieuses et de la résistance à la colonisation (Cheikh Amadou Bamba, El Hadj Malick Sy, Limamou Laye, Lat Dior...) ont inspiré de nombreux tableaux.

L’art a ensuite évolué pour raconter des scènes de famille ou de voisinage, présenter des portraits d’hommes et de femmes, des bestiaires. L’inspiration évolue suivant l’actualité et la demande des touristes : on trouve maintenant les reproductions de toutes les couvertures des albums de Tintin !

Pour en savoir plus
Peinture sous verre du Sénégal, M. Renaudeau et M. Strobel. Nathan/NEA, 1984.

  • Aba Ségou
  • Touba
  • Baye Fall
  • Mandione Laye
  • Notables
  • Portrait de femme
  • Portrait de femme
  • Portrait de femme
  • Portrait de femme
  • Portrait de femme
  • Portrait d’homme
  • Portrait d’homme
  • Portrait d’homme
  • Portrait d’homme
  • Le couple
  • Le car rapide
  • Le joueur de flûte
  • Oiseau
  • Oiseau
  • Oiseau

Messages

  • je possède 21 peintures en fixé sous verre de dakar qui représentent les couvertures de tintin et milou que je souhaite vendre ? merci de me renseigner

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • La belle histoire de LEUK-LE-LIEVRE, une exposition qui met en image le célèbre conte, par des artistes « souwereurs » et « tenturiers » :
    http://leglob.viabloga.com/news/afr...

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Gora M’Ben-gue, le plus grand peintre de « suwers »,à Guediawaye, dans la banlieue de Dakar.
    Tandis qu’il murmure le magique « Bissimilaï » « A la grâce de Dieu ».

    Voir en ligne : les suwers

    • c"est vraiment un miracle d avoir trouvé cette page .je fais parti des rares personnes à avoir cotoyer cette illustre personnage LE MAITRE DU SOUS VERRE .P APA GORA comme on l’appelé affectueusement était un homme fabuleux avec un talent incomparable,il peignait avec aisance.Malheureusement c’est justement au moment ou le monde commençait à découvrir son art que la grande faucheuse est passée par là .Il a laissé derrière lui des enfants qui sont devenus grands ;filles et un seul garçon et ce dernier comme son père commence à taquiner le pinceau. Si voulais vraiment découvrir qui était GORA DIADJI le nom qu utilisait sa soeur ainée OUMY MBENGUE aujourd’hui disparue elle aussi aprés avoir pleuré pendant longtemps la disparition de son frère:Au sommet de sa gloire il me disait moi je veux rester ce que je suis .

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

ACTUALITÉS

  • Les hôtels d'affaires de Dakar s'agrandissent
    Les hôtels d’affaires de Dakar s’agrandissent
  • Navire Le « Diogué » pour un désenclavement économique de la Casamance
    Navire Le « Diogué » pour un désenclavement économique de la Casamance
  • L'ASPT pour la relance de la Destination Sénégal
    L’ASPT pour la relance de la Destination Sénégal
  • Ebola : zéro cas au Sénégal !
    Ebola : zéro cas au Sénégal !
  • Les tribulations d'une étudiante sénégalaise en France
    Les tribulations d’une étudiante sénégalaise en France
  • Hivernage 2014 : une pluviométrie déficitaire
    Hivernage 2014 : une pluviométrie déficitaire

Cherchez dans le répertoire

Top