Menu

Accueil / Actualités / Mamoudou Samoura : reporter 2.0 des navétanes à Tambacounda

Entretiens et portraits / Sport et loisirs

Mamoudou Samoura : reporter 2.0 des navétanes à Tambacounda

Mamadou Samoura est un instituteur qui a plusieurs flèches à son arc. Passionné de football, il est aujourd’hui le reporter attitré des matchs de navétanes   et de l’actualité sportive de Tambacounda via les réseaux sociaux.

Partagez cette page Publié le 7 septembre 2017 | 0 commentaire

L’instit n’a jamais sous-estimé le pouvoir de diffusion des réseaux sociaux. C’est ainsi qu’il a crée, il y a deux ans, une page facebook, dénommée Navétane Tamba, à la demande d’un ami. Sur cette page, il retransmet toutes les informations du mouvement navétane de Tambacounda, sans délai d’attente. « A travers internet, je diffuse régulièrement toute l’actualité des navétanes   de Tambacounda, surtout pour permettre à la diaspora de s’informer en temps réel. Et je le fais avec désintéressement. Une fois, j’ai voulu arrêter de diffuser les infos et suis resté un moment sans rien publier sur ma page facebook. Par la suite, des tambacoundois de la diaspora m’ont contacté pour me demander des explications. Après réflexion, je suis revenu sur ma décision », confie le kédovin d’origine.

Son parcours de reporter démarre en 2006 à Kédougou dans une radio communautaire, pendant qu’il est instituteur. « J’ai effectué mes premiers pas dans la presse dans une radio communautaire à Kédougou. De temps en temps, j’y faisais des reportages. Il m’arrivait aussi de présenter le journal. J’y ai fait six ans avant d’atterrie à Saraya à la radio communautaire Giggi Simbé. C’est là-bas que j’ai commencé à relayer l’actualité sportive avec l’émission Tapis rouge que j’animais tous les samedis », se rappelle Samoura, le souvenir nostalgique.

L’appétit vient en graillant. Très vite, le fervent mahométan prend goût à la radio. A l’antenne, le ton posé est la marque de fabrique de son timbre vocal. Actuellement, avec le championnat populaire de football à Tambacounda, le reporter longiligne d’Echoriental.com se rend régulièrement au stade régional. Collé à sa tablette connectée au net, il scrute le moindre changement dans la physionomie des matchs pour le partager sur sa page facebook. Celle-ci est suivie par 3.301 internautes à travers le monde.

A la radio Dunya de Tambacounda, il forme souvent un tandem avec le journaliste Amadou Diallo, pour les bulletins d’information quotidiens de 12h30 et 13h00. Itou, Samoura contribue à la réalisation d’émission sportive. Inscrit à l’ISEG de Tambacounda, il est actuellement en formation initiale en journalisme et communication.

Mamadou Samoura est marié et père d’un garçon âgé de deux ans. Peu bavard dans la vie quotidienne, le sieur inspire le respect. Ses amis l’appellent La presse, sans doute pour lui reconnaitre son engagement pour le métier de journaliste sportif. Il est aussi affable et intègre. Son voisin de quartier El Hadji Barry le confirme :« Il est un jeune ambitieux et disponible pour donner à la diaspora les infos du mouvement navétane de Tambacounda. (…) Il mérite le soutien de tous. Mamadou Samoura est un jeune digne, pieux, intelligent et qui aime ce qu’il est en train de faire ». Un bel éloge pour un homme qui n’a pas peur de se lancer dans une carrière loin de craies blanches pour informer les fils de Tambacounda établis à l’étranger, nostalgiques du foot local.

Contact
Page Facebook : Navétane Tamba.

Amédine Faye. Crédit photo : Amfa

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top