Menu

Accueil / Découvrir / Les arts plastiques / Marthe Valera Dieng

Marthe Valera Dieng

Née à Dakar, le 29 juillet 1964. Elle est venue à la peinture en 1997 par suite d’une rencontre à la galerie Kenboury, du peintre Kambel Dieng, qui devient un an plus tard son mari.

Partagez cette page Publié le 20 novembre 2007 | 0 commentaire

« A force de regarder mon mari peindre, j’ai pris goût à la peinture. Il m’a incité à peindre, soupçonnant sans doutes mes possibilités dans ce domaine artistique. »

Elle a commencé à l’imiter dans ce voyage d’univers de formes et de couleurs. Ensuite elle s’est mise à rechercher sa propre voie, c’est-à-dire celle du pagnanisme.

« Je lui devais surtout l’usage de ces matériaux de base, comme la peinture et surtout celle du cola. »

« Gorée, l’île miraculeuse. Assise sur les flots d’une mer gorgée de souvenirs de la déportation des esclaves noirs vers les plantations d’Amérique. Gorée est une mer qui reçoit et qui donne tout ce qu’elle a de beau, une source intarissable d’inspiration et de brassage. C’est comme si on allait à la rencontre de l’universel. » dit Marthe. Elle s’y expose tout en travaillant.

« C’est au fond de l’âme africaine, de ses valeurs de culture et de civilisation que j’entends fièrement puise mon inspiration »

mkambel hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

ACTUALITÉS

  • La liste des 23 du Sénégal pour la Coupe du monde
    La liste des 23 du Sénégal pour la Coupe du monde
  • Alerte pollution athmosphérique sur Dakar
    Alerte pollution athmosphérique sur Dakar
  • Kédoug'OFF 2018 : la Biennale du Sénégal oriental
    Kédoug’OFF 2018 : la Biennale du Sénégal oriental
  • Décentralisation urbaine, Les Almadies gardent leur standing
    Décentralisation urbaine, Les Almadies gardent leur standing
  • La nouvelle place de l'Europe à Gorée : la provocation de trop ?
    La nouvelle place de l’Europe à Gorée : la provocation de trop ?
  • Khalifa Hussein, un photographe surréaliste
    Khalifa Hussein, un photographe surréaliste

Cherchez dans le répertoire

Top