Menu

Accueil / Découvrir / Visites guidées / Nouvelle église de Nianing : une œuvre d’art en forme de coquillage

À découvrir

Nouvelle église de Nianing : une œuvre d’art en forme de coquillage

C’est une bâtisse majestueuse qui attire les regards de loin. L’église Epiphanie du Seigneur de Nianing est devenue un lieu de visite incontournable pour les touristes de passage.

Partagez cette page Publié le 27 février 2018 | 0 commentaire

C’est un véritable cadeau du ciel que les habitants de ce petit village côtier ont réceptionné. Financé par un fidèle ami du village de Nianing, Patrick Thélot, président du groupe Sofinord et de l’Association « Enfance et nature », l’église Epiphanie du Seigneur de Nianing est considérée comme l’une des plus belles églises d’Afrique.

JPEG - 106.6 ko
Intérieur de l’église Epiphanie du Seigneur-Nianning-Petite Côte-Sénégal

Une architecture originale

D’une superficie de 455 mètres carrés hors caniveau et dallages extérieurs, l’église a la forme d’un coquillage. L’architecte s’est basé sur la particularité régionale, c’est-à-dire la « côte aux coquillages » sur laquelle se situe Nianing. Nicolas Vernoux-Thélot a expliqué qu’il a pris comme point de départ la forme d’un cymbium, ce coquillage en forme de spirale très répandu sur la Petite-Côte et le littoral sénégalais. « Cette forme a été ensuite architecturée selon les contraintes constructives du programme et orientation bioclimatique optimale ».

De loin, le visiteur perçoit la succession de cinq voûtes, puis la hauteur du clocher. Tout cela est fondé sur micropieux avec ce que l’architecte appelle longrines et dalle portée. L’église de 800 places assises présente aussi 4 voûtes sous forme d’ogive avec des dimensions variées de 4 à 15 mètres de largeur et de 10 à 20 mètres de hauteur. La dernière voûte abrite le clocher qui est accessible par un escalier hélicoïdal et culmine à 4 mètres sous la croix métallique d’environ huit mètres.

JPEG - 112.3 ko
Une église en forme de coquillage-Eglise Epiphanie du Seigneur-Nianning-Petite Côte-Sénégal

Traditionnellement, le plan d’une église s’oriente vers l’est, mais celle de Nianing a été orientée sud-est. D’avril à novembre, la côte est balayée par un vent sec et chaud, l’harmattan, rempli de poussières du désert soufflant nord-est. Le reste du temps, des alizés nord-ouest venus de l’océan rafraîchissent la température de l’air. Afin de profiter de ces alizés et de protéger de l’harmattan, le plan s’est ouvert au nord-ouest et fermé au nord-est, confortant ainsi l’axe sud-est de l’édifice.

Un lieu de prière, mais aussi un site touristique qui permettra un peu plus à ce petit village de la petite côte de figurer dans la carte des voyages.

Eva Rassoul

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

ACTUALITÉS

  • Maison Ousmane Sow : les trésors de l'artiste exposés
    Maison Ousmane Sow : les trésors de l’artiste exposés
  • Alimentation & Ramadan
    Alimentation & Ramadan
  • Exposition OFF de Dapper à Gorée
    Exposition OFF de Dapper à Gorée
  • La liste des 23 du Sénégal pour la Coupe du monde
    La liste des 23 du Sénégal pour la Coupe du monde
  • Alerte pollution atmosphérique sur Dakar
    Alerte pollution atmosphérique sur Dakar
  • Kédoug'OFF 2018 : la Biennale du Sénégal oriental
    Kédoug’OFF 2018 : la Biennale du Sénégal oriental

Cherchez dans le répertoire

Top