Menu

Accueil / Actualités / Omar Sy : back to my roots !

Art et culture / Événement

Omar Sy : back to my roots !

Retour aux racines pour Omar Sy, et comme sujet de son dernier film Yao dont le tournage se déroule au Sénégal, précisément entre Dakar, Thiès, Saint-Louis, Podor, Loumpoul et Diofior. Les premiers « silence, on tourne » se sont fait entendre le 8 février 2018 dans le pays de la téranga  .

Partagez cette page Publié le 6 mars 2018 | 0 commentaire

De Trappes à Hollywood

Après le succès international du film Intouchables qui lui a permis de développer une carrière outre- atlantique, le garçon originaire de Trappes poursuit sa carrière, alliant blockbusters - X Men- aux films plus intimistes - Demain tout commence – alternant comédies et drames, Omar Sy, est, s’il fallait encore s’en convaincre, un comédien à part entière.

Mais de quoi parle Yao ?

« Depuis son village du nord du Sénégal, YAO, un jeune garçon qui aime les livres et rêve d’aventures, organise sa fugue… 387 kilomètres jusqu’à Dakar pour y rencontrer son héros, Seydou Tall, un célèbre acteur français invité dans son pays d’origine. Touché par cet enfant, l’acteur décide de fuir ses obligations et de le raccompagner chez lui. Mais sur les routes du Sénégal, rien ne se passe comme prévu. Et tandis qu’ils partagent ce voyage aventureux et poussiéreux, Seydou Tall comprend qu’en roulant vers le village de l’enfant, il roule aussi vers ses racines ». Voilà ce que révèle le synopsis.

JPEG - 101.1 ko
Un scène du film Yao de Omar Sy tourné au Sénégal

Un « rien ne se passe comme prévu » plein de promesses

Tout comme une boite de Pandores le « rien ne passe comme prévu » laisse augurer d’heureuses surprises tant au Sénégal, en matière d’imprévus, la réalité dépasse largement la fiction.

Le sujet est grave, sérieux, mais pour l’heur, on ne sait le mode choisi pour la narration : comédie ? Drame ? Mix des deux ? On imagine, on espère un film, non misérabiliste – l’Afrique, y a plein d’pauvres dedans, sniff - avec une mise à l’honneur de ces paysages gorgés de lumière dont le Sénégal regorge ; un film émaillé de moments de grâce et de joie qui peut -être nous fera, sinon entendre le célèbre rire si communicatif du comédien au parcours populaire, du moins, voir son sourire parfois malicieux, souvent soleil.

En attendant Godeau…

Avant le clap de fin, nulle interview ne sera accordée dit la cellule de communication qui se refuse de communiquer plus avant donc. En attendant que Godeau finisse son film, il est stipulé que « YAO est un voyage qui doit d’abord être réalisé avant de pouvoir être raconté. Au moment de sa sortie et de sa promotion, Omar Sy reviendra dévoiler en exclusivité le film au Sénégal et se tiendra avec plaisir à la disposition des médias ».

Plusieurs acteurs sénégalais accompagneront l’acteur, dans l’aventure.

Irène Idrisse/ Photos : Pan-Europeenne, Korokoro

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Top