Menu

« Ku sa tougnou kaw dem sa fula jeex »

Qui perd sa lèvre supérieure, perd son caractère (proverbe wolof)

Accueil / Découvrir / Musiciens et chanteurs sénégalais / Pimplas : la star sénégalaise du Panama

Pimplas : la star sénégalaise du Panama

La vingtaine, teint noir, élancé et plein d’assurance, Alassane Doro Djigo alias Pimplas ambitionne de se faire un nom dans le monde hip-hop. Il y a deux ans que notre bonhomme s’est trouvé une passion pour le rap dont il fera son violon d’Ingres.

Partagez cette page Publié le 12 octobre 2007 | 0 commentaire

C’est lors de la journée culturelle du lycée Lamine Guèye que Pimplas sera propulsé sur scène pour la première fois, motivé en cela par son ami Medza. Une fois le bac en poche, il partit étudier les relations internationales au Panama. Plongé dans la solitude dans ce nouveau pays où il ne rencontre pas beaucoup de Sénégalais, il s’achète des sons par le biais du net et crée lui-même ses paroles. Il adopte le style américain à cause de l’admiration qu’il voue au rappeur 50cent. Sa musique s’adresse plus particulièrement à ceux qui maîtrisent l’anglais, car soutient-il, « le rap est un langage universel donc je rappe en anglais pour toucher un maximum de personnes ».

Pimplas évolue en même temps dans le groupe Ghetto Galsen avec ses amis Medza, Spida et son petit frère Benrass. Pimplas se dit engagé et incite les jeunes à travailler et étudier au lieu de se plaindre. Selon lui, c’est à la jeunesse sénégalaise de voir ce qu’elle peut apporter au pays plutôt que de baisser les bras. Dans son album qui va sortir bientôt, Pimplas chante avec beaucoup de rythme les phénomènes de la vie et rend un hommage à sa maman. Il envisage également de créer avec son crew, sa propre ligne vestimentaire.

Donc, aux chasseurs de tête, nous dirons à vos marques... car c’est un futur Akon que nous avons là, et qui a en tête de rehausser le niveau du rap sénégalais.


Le Panama est un état de 75 640 km2 situé à l’extrémité sud de l’Amérique centrale, sur l’isthme de Panamá. Il est limitrophe du Costa Rica et de la Colombie, dont il faisait autrefois partie. Le pays est peuplé d’environ 3,3 millions d’habitants

Missmaft

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Construction, architecture, urbanisme : où va-t-on ?

    Construction, architecture, urbanisme : où va-t-on ?

ACTUALITÉS

  • Architecture et urbanisme au Sénégal : ne faisons-nous pas fausse route ?
    Architecture et urbanisme au Sénégal : ne faisons-nous pas fausse route ?
  • Le Bukut de Diatock, 41 ans après…
    Le Bukut de Diatock, 41 ans après…
  • Zeynab, candidate du Sénégal à Miss Africa USA 2015
    Zeynab, candidate du Sénégal à Miss Africa USA 2015
  • Daara J Family et Village Pilote aux côtés des enfants des rues du Sénégal
    Daara J Family et Village Pilote aux côtés des enfants des rues du Sénégal
  • Un car rapide de Dakar à Paris
    Un car rapide de Dakar à Paris
  • Signature d'une charte d'engagement entre le ministère du Tourisme et des Transports aériens et le groupe TUI France
    Signature d’une charte d’engagement entre le ministère du Tourisme et des Transports aériens et le groupe TUI France

Cherchez dans le répertoire

Top