Menu

Accueil / Découvrir / Les régions naturelles / Presqu’île du Cap-vert

La presqu’île du Cap-vert

La presqu’île du Cap-Vert, qui abrite Dakar, la capitale du pays, constitue le point le plus à l’ouest du continent africain.

Partagez cette page Publié le 24 août 2007 | 1 commentaire
GIF - 28.2 ko
Presqu’île du Cap Vert

Elle marque la frontière entre les grandes plages du Nord (la Grande-Côte), où la mer est souvent déchainée, et la Petite-Côte, qui s’étend sur près de 70 km au sud-est de Dakar.

La presqu’île est délimitée par deux caps : à l’ouest, la pointe des Almadies, avec au nord les plages de N’Gor, Yoff et Cambérène et, au sud, le Cap Manuel au nord duquel commence La ville de Dakar].

> Panorama de la plage de Yoff

Cartes interactives

Carte touristique de la région du Cap Vert
Carte touristique de Dakar

Dakar

Dakar, aujourd’hui métropole administrative, politique, militaire, économique, sociale et culturelle est une ville cosmopolite, africaine et européenne à la fois, de plus de deux millions d’habitants.

Rufisque

JPEG - 8.1 ko
Le phare de Rufisque
www.rufisquenews.com

Point de passage obligé pour entrer ou sortir de la capitale, Rufisque donne l’image du désordre et à l’insalubrité que constatent les voyageurs de part et d’autre de la route nationale. Mais un œil avertit remarquera d’anciennes villas et bâtiments coloniaux de toute beauté, dont certains sont en cours de réfection.

Rufisque était une ville très dynamique avec de nombreuses activités développées autour du port (de nombreuses unités de transformations et de conservation du poisson). Mais avec le transfert du port à Dakar et la politique de démantèlement des usines, la ville déplore aujourd’hui l’absence d’activités économiques significatives.

Rufisque a joué un rôle important dans l’histoire du Sénégal, à travers des fonctions économiques, politiques, administratives, éducatives et culturelles. Troisième ville du Sénégal, jouissant du privilège communal depuis 1880, ce qui assure une représentation au conseil général et surtout l’autonomie budgétaire, défendue par une puissante chambre de commerce dont le volume de transactions et l’assise financière sont sans égal dans le pays, Rufisque, pur produit colonial, ne vivait que par et pour l’arachide. Aujourd’hui, l’essor semble freiné.

Créé au début du XVIe siècle, le petit village des pêcheurs loti dans les lois sacrées de Lamba devait devenir Rufisque, un des comptoirs les plus florissants de la côte occidentale d’Afrique. La ville bâtit sa fortune sur l’exploitation arachidière comme en témoignent son wharf, ses huileries, ses grands magasins aujourd’hui tombés en ruine.

Source : d’après www.rufisquenews.com

JPEG - 6.8 ko
L’île de Ngor
JPEG - 7.2 ko
Embarquement pour Ngor
JPEG - 6.7 ko
La pointe des Almadies
JPEG - 6.1 ko
La barre de la Grande Côte
JPEG - 7.4 ko
Forêt de baobabs au-delà de Rufisque

Messages

  • sn

    un bon travail merci pour la presentation et la beauté de notre capitale

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu'il faut savoir

    Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu’il faut savoir

ACTUALITÉS

  • Liaison aérienne Dakar-Cap Vert : TACV se retire
    Liaison aérienne Dakar-Cap Vert : TACV se retire
  • Africa Ecorace 2018 : pour Julien Sanchez, l'objectif est le Top 5 à l'arrivée
    Africa Ecorace 2018 : pour Julien Sanchez, l’objectif est le Top 5 à l’arrivée
  • Moyen de transport pour AIBD, un business qui grandit...
    Moyen de transport pour AIBD, un business qui grandit...
  • Nouvel aéroport Blaise Diagne : la piste opérationelle depuis ce 7 décembre
    Nouvel aéroport Blaise Diagne : la piste opérationelle depuis ce 7 décembre
  • Africa Eco race 2018 : 200 concurrents s'élanceront de Monaco
    Africa Eco race 2018 : 200 concurrents s’élanceront de Monaco
  • Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu'il faut savoir
    Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu’il faut savoir

Cherchez dans le répertoire

Top