Menu

Accueil / Agenda Le 221 / RAW Académie : appel à candidatures

Atelier, formation / Concours / Exposition / Rencontre et débat

RAW Académie : appel à candidatures

RAW Académie : appel à candidatures

RAW Académie est un programme expérimental de résidence, de recherche et d’étude de la pratique et de la pensée artistique et curatoriale, d’une durée de 8 semaines, à Dakar. Le programme invite à mener une réflexion vivante sur la recherche en art, la pratique curatoriale et l’écriture critique.

Du 28 mai au 3 juillet /  Raw Material Company
Partagez cette page Publié le 3 juin 2016 | 0 commentaire

Après une riche année sabbatique RAW Material Company 
concentre son activité sur le développement d’un nouveau programme dédié à l’éducation, aux résidences et aux publications. Cela afin de renforcer de manière forte et durable le travail qu’il a entamé durant ces 5 dernières années.

Le programme viendra compléter les divers formats d’action qui ont été ceux de RAW jusqu’à présent : expositions, conférences, discussions avec des artistes et des commissaires d’exposition, commande d’exposition et conseil en acquisition.

Deux sessions distinctes auront lieu chaque année : octobre-décembre et avril-juin. Chaque session est dirigée par un directeur ou une directrice dont la pratique démontre une approche originale de l’art, du commissariat d’exposition et de la critique. La session inaugurale sera dirigée par Rasha Salti, commissaire d’exposition indépendante et critique d’art basée à Beyrouth. Elle aura lieu du 24 octobre au 11 décembre 2016.

RAW Académie a pour objectif de mettre en contact les participant-e-s et le/la directeur/trice de session avec l’environnement artistique dynamique de Dakar et son histoire, tout en offrant aux participant-e-s un espace de liberté pour explorer, enquêter, rechercher et produire leurs propres idées. Le programme est conçu pour générer des échanges intenses et un dialogue continu. Il s’organise autour de sessions ouvertes au public ou réservées aux participant-e-s — colloques et conférences —, mais aussi autour d’ateliers et de visites d’institutions culturelles.

La production d’expositions et de publications est prévues dans ce contexte, elle aura lieu à la suite de la session. Chaque session répond à une thématique de recherche définie par le/la directeur/trice de session en collaboration avec les participant-e-s. Cette thématique de recherche doit permettre aux participant-e-s de développer leurs recherches et de produire formes et idées, ainsi qu’au directeur ou à la directrice de session d’avancer, également, dans son propre champ de recherche. Le/la directeur/trice de session est totalement libre de concevoir le contenu du programme de la session dont il/elle est responsable.

JPEG - 95.9 ko

Session 1 : Hunger Incorporated
L’intitulé du séminaire de pratique artistique et curatoriale propose une exploration critique des conditionnements de surabondance et d’extremum que produit le régime économique néolibéral mondialisé, avec un intérêt particulier porté à la réalité du continent africain, avec comme fil conducteur la question des ressources naturelles. Hunger Incorporated fait référence de prime abord au droit fondamental à l’accès aux moyens de subsistance et à la menace de famine, mais aussi à la faim pour de matières premières à la base d’une croissance économique exponentielle, la faim comme insatiabilité intarissable, la faim comme ambition aveugle, la faim comme compensation d’un manque ou retard, la faim comme accumulation compulsive, la faim comme substitut d’utopie, et la faim comme l’une des manifestations allégoriques et sublimées de l’angoisse.

La faim est une des forces motrices au cœur de la logique du capitalisme néolibéral, elle nourrit le conditionnement et le contrôle par le marché et contribue à la genèse d’un rapport angoissé au réel quotidien ainsi qu’à la menace de dystopie. Tandis que l’économie extractive – transformation, transport et commerce du pétrole, du charbon, des métaux et des minerais – a été le pilier du capitalisme des XXe et XXIe siècles, cette économie a été rendue remarquablement abstraite, invisible, évacuée des représentations et des récits : gisements et mines sont souvent strictement fermés et soumis à un rigoureux appareil policier, ainsi que les modes de transport et comptoirs de commerce de ces commodités.

Le séminaire sondera cette constellation de questions, de thématiques et de représentations à travers une série de conférences d’économistes, de commissaires d’exposition, d’artistes et d’historien-ne-s de l’art ; d’ateliers dirigés par des artistes et des réalisateurs/trices ; et de projections. Le corps professoral pour la Session 1 est composé des réalisateurs Newton Aduaka, Ghassan Salhab et Carine Doumit, des artistes Ursula Biemann et Alfredo Jaar et de l’historienne de l’art Patricia Falguières.

À propos de Rasha Salti
Rasha Salti est commissaire d’exposition, spécialisée dans les arts plastiques et le cinéma expérimental, et auteure. Elle vit et travaille à Beyrouth (Liban). Elle a été co-commissaire de The Road to Damascus, avec Richard Peña, une rétrospective du cinéma syrien présentée internationalement (2006), et de Mapping Subjectivity : Experimentation in Arab Cinema from the 1960s until Now, avec Jytte Jensen (2010-2012), présentée au MoMA à New York. Elle était l’une des commissaires de la 10e Biennale de Sharjah. Elle a été co-commissaire, avec Kristine Khouri de Past Disquiet : Narratives and Ghosts from the Exhibition of International Art for Palestine (Beirut, 1978), au MACBA en 2015 et à la Haus der Kulturen der Welt, en 2016. Salti a dirigé la publication d’Insights into Syrian Cinema : Essays and Conversations with Filmmakers (2006, ArteEast et Rattapallax Press), de Beirut Bereft, The Architecture of the Forsaken and Map of the Derelict (Sharjah Art Foundation, 2010, en collaboration avec le photographe Ziad Antar) et de I Would Have Smiled : A Tribute to Myrtle Winter-Chaumeny, avec Issam Nassar, en 2010. En collaboration avec Koyo Kouoh, Salti travaille actuellement à Saving Bruce Lee : African and Arab Cinema in the Era of Soviet Cultural Diplomacy, un projet de recherche et d’expositions entamé il y a trois ans, qui donnera lieu à une publication.

Processus d’application
RAW Académie est un programme d’étude expérimental gratuit. Il s’adresse tout particulièrement à des participant-e-s fraîchement diplomé-e-s d’écoles d’art, ayant étudié la pratique curatoriale ou les sciences humaines. Le comité de sélection, pour la première session, est composé de :

Rasha Salti, directrice de la première session de RAW Académie
Koyo Kouoh, directrice artistique RAW Material Company
Eva Barois De Caevel, coordinatrice RAW Académie et commissaire assistante à RAW Material Company

Un maximum de huit à dix participant-e-s internationaux seront sélectionné-e-s pour chaque session. Le processus d’application pour la première session commence le 28 mai 2016 et se termine le 3 juillet 2016. Seuls les cents premiers demandes seront examinées. Seuls les candidats sélectionnés seront informés et invités pour un interview en ligne.

Inscription ici : http://www.rawmaterialcompany.org/_RAW_Academie_Appel_2016?lang=fr

Adresse email de contact : curatorial rawmaterialcompany.org

Voir en ligne : http://www.rawmaterialcompany.org

Raw Material Company
4074 bis Sicap Amitié 2 BP 22170 Dakar
Tél. : (221) 33 864 0248

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

>  Cherchez dans l'agenda

Top