Menu

Accueil / Actualités / Saison touristique 2018-2019 : de la nouveauté au programme

Société, reportage / Tourisme et découverte

Saison touristique 2018-2019 : de la nouveauté au programme

Pour attirer toujours plus de clients, les tours opérateurs qui proposent la destination Sénégal se doivent d’offir des programmes alléchants. Tourisme de loisirs, découvertes, écotourisme, tourisme solidaire, la saison prochaine promet de beaux séjours en perspective.

Partagez cette page Publié le 3 juillet 2018 | 0 commentaire

La destination Sénégal connaît un regain d’engouement chez les vacanciers. Après quelques années pendant lesquelles le pays était boudé par les touristes (alerte épidémie et sécuritaire, stations balnéaires qui n’attirent plus, etc.), on sent nettement que les choses se relancent petit à petit. Monsieur Bancal, directeur de Sahel Découverte à Saint- Louis le confirme « Les choses bougent du côté du tourisme et c’est une bonne chose. Les touristes redécouvrent le Sénégal avec plaisir. La saison dernière s’est bien passée et nous pensons que la prochaine sera encore meilleure avec les produits proposés.  »

JPEG - 321.1 ko
Le chutes de Dinddefelo-Kedougou-Sénégal

Pour les acteurs du tourisme, même si ce n’est pas encore le grand rush, la demande est nettement plus grande depuis quelques temps. Alors que la destination a toujours été dominée par les Européens (Français, Belges, Espagnols, et Italiens), le Sénégal commence à attirer d’autres pays (Amérique, Scandinavie, Pays-Bas, Europe centrale). Blandine Leguichaoua d’Origin Africa avoue : « Pour la prochaine saison, nous avons beaucoup de demandes, ça fait des années que je n’avais pas vu la destination aussi sollicitée. Je pense que le tourisme sénégalais est de nouveau sur les rails  ».

Innover pour attirer les touristes

Les sites touristiques incontournables il y a encore quelques années comme Saly, Lac Rose, ou Bandia ne sont plus la priorité des touristes. Aujourd’hui, il faut dénicher les spots qui sortent de l’ordinaire, proposer des circuits inoubliables, trouver l’activité qui va séduire.

JPEG - 342.5 ko
Faune du Sénégal-Parc de Niokolokoba-Sénégal

Pour la saison 2018-2019, les agences ont inscrit les randonnées pédestres et VTT à la découverte des villages et de la nature, La découverte de la faune et le bird watching est en vogue, les loisirs sportifs alliant la découverte comme le canoë kayak sont demandés.
Le tourisme solidaire, qui permet d’intégrer les populations et partager leurs quotidiens font encore recette, sans oublier le tourisme culturel programmant les passages en fonction des calendriers des événements et des sites classés.

C’est dire que dès octobre prochain, les voyageurs auront de quoi remplir leurs boîtes à souvenirs après leur passage au pays de la Teranga  .

La Casamance, le Sénégal oriental et le Nord seront à l’honneur

Pour Alain Noël de Nouvelle Frontières : « Il y a énormément de potentiel au Sénégal et nous avons prospecté les meilleurs sites pour des circuits. Nous réservons une saison inoubliable à nos clients cette année avec un programme travaillé au détail près . » Du côté d’Origin Africa : « Le pays est une mosaïque de paysages et de cultures qui peut séduire le touriste. Nous avons la chance de pouvoir offrir des circuits sans avoir besoin de faire des milliers de kilomètres car le pays ne s’étend pas sur une très grande superficie »

JPEG - 96.3 ko
Croisière à bord du Bou El Mogdad-Nord du pays-Sénégal

Les agences ont décidé cette année de se focaliser sur les trésors des régions du sud, du nord et de l’ouest. Des régions riches au potentiel sous exploité dans le secteur du tourisme.

Relancer la destination Casamance au moment où de nouveaux moyens sont mis en place pour désenclaver la région (plusieurs vols quotidiens au départ de Dakar, réseau routier réhabilité, un pont sur la Gambie d’ici la fin 2018, liaison maritime fonctionnelle quatre fois par semaine). Forêt, mer, des terrains de jeux idéaux pour des activités de toutes sortes.

Cette saison ouvrira le nord du pays au tourisme (Podor, Dagana, île à Morphil) à la découverte des trésors de l’empire Toucouleur. Les forts de l’époque coloniale, l’artisanat ancestral, la vallée du fleuve Sénégal, autant de choses à découvrir au cours d’un circuit de plusieurs jours.

JPEG - 204.8 ko
Un écolodge-Casamance-Sénégal

Offre hôtelière insuffisante, seul bémol

Si du côté des produits de découvertes il y a l’embarras de choix, le seul problème que rencontre les TO concerne l’offre hôtelière. L’hôtellerie de luxe, très demandée est encore en deçà de la demande. « Nous avons souvent de la peine à trouver assez de réceptifs aux normes internationales pour nos clients et ça sape un peu le travail, avoue monsieur Bancal. Mais on a bon espoir que les choses vont changer bientôt, car des projets hôteliers sont en cours. »

Cette prochaine saison s’annonce donc sous de bons auspices avec beaucoup de réservations et une offre touristique diversifiée. Vivement le début de la saison !

Eva Rassoul/ Couverture : Laurent Gerrer Simon

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Top